Amérique Latine : les 5 incontournables

L’Amérique Latine est un continent qui abrite des lieux parmi les plus spectaculaires au monde. Je vous propose un tour d’horizon qui vous amènera des zones humides de la forêt tropicale aux terres de feu d’Ushuaïa situées au sud du continent, en passant par les déserts les plus vastes et quelques majestueuses preuves d’existence des civilisations amérindiennes. Un combiné des plus somptueux paysages de notre planète.

1. Machu Picchu, la région de la Vallée Sacrée et Cusco

Je ne pourrais commencer la liste des incontournables sans énoncer le Machu Picchu et toute sa région . Départ donc au nord, au Pérou. Ce pays vous dévoile des paysages fabuleux notamment par la diversité de ses écosystèmes que l’on explique par la présence de trois grandes régions : la Cordillère des Andes, le littoral Pacifique désertique et la jungle amazonienne. Ce pays saura vous charmer. Cap vers Cusco, qui signifie « nombril du monde » en quechua. La capitale culturelle et historique du pays fait preuve d’une richesse architecturale fantastique pour tous les amoureux d’histoire et d’architecture. Sous son air colonial, Cusco vous dévoile ses secrets. Arpentez sa place d’armes, entourée de nombreux édifices religieux bâtis sur des fondations incas. C’est une véritable machine à remonter le temps. Cusco, inscrite à l’UNESCO, est également la clef de passage vers la Vallée SacréeIntéressé par des itinéraires, conseils et bons plans pour visiter la Vallée Sacrée et Cusco ? C’est par ici. Passé la visite de cette vallée luxuriante et verdoyante au riche passé agricole, vous voilà en route pour le fameux Machu Picchu. Cette ancienne cité sacrée inca n’est plus à présenter. Le Machu Picchu est l’emblème culturel du pays et fait parti des sites les plus visités au Monde. Pour y accéder, plusieurs possibilités s’offrent à vous, et je vous explique tout dans cet article.

.

2. Les chutes d’Iguazú

Cet ensemble de plus de 275 cascades, classé au patrimoine de l’UNESCO, prend place au cœur de la jungle tropicale. Les chutes d’Iguazú, véritable merveille naturelle, sont à cheval sur deux pays : le Brésil et l’Argentine. Les deux côtés valent la peine d’être visités. Pour avoir une idée complète des différences entre les deux pays, je vous invite à lire cet article sur les chutes d’Iguazú.

Les Chutes d'Iguaçu vues depuis le Brésil
Les Chutes d’Iguaçu (Brésil)

.

3. Le Salar d’Uyuni et les provinces des Lipez en Bolivie

À présent, changement de pays : direction la Bolivie. Commencez par vous rendre au très célèbre Salar d’Uyuni, désert de sel qui s’étend sur plus de 12 000 km2. C’est le plus grand désert de sel au monde. Face à son immensité, seul au monde, il vous fera perdre la notion du temps. Vous pouvez y accéder depuis les villes d’Uyuni et de Colchani. Attention au mal de l’altitude, car ce vestige géologique se situe à plus de 3 670m. En fonction de la période à laquelle vous vous rendez au Salar, vous aurez la possibilité de vous arrêter à l’Isla Incahuasi – l’île des cactus – un oasis situé en plein milieu du désert. Pour avoir des informations sur les périodes à laquelle se rendre au Salar, je vous invite à lire mon article pour réussir votre excursion dans le Salar d’Uyuni. Les provinces du Sud Lipez sont à cheval entre la Bolivie, le Chili et l’Argentine. Elles font également parties des incontournables de l’Amérique Latine et sont souvent combinés lors d’un trek en jeep de plusieurs jours. Il vous est possible de passer les frontières lors de ce séjour hors du temps, comme nous l’avons fait de Uyuni (Bolivie) à San Pedro de Atacama (Chili). Les couleurs fantastiques des volcans et lagunes resteront à jamais gravés dans votre mémoire.

Laguna Honda, région du Sud Lipez (Bolivie)

.

4. Le désert d’Atacama combiné avec le nord de l’Argentine

On reste du côté de la frontière chilienne, avec la découverte du désert d’Atacama. Considéré comme la région la plus aride au monde, le désert d’Atacama est également rempli de merveilles géologiques. Pour débuter votre périple, rendez-vous dans le petit village colonial de San Pedro de Atacama, situé au pied de la Cordillère des Andes. Errez dans ses ruelles bordées de charmantes maisonnettes construites en adobe. Ce village est un excellent point de chute pour sillonner la région et découvrir ses secrets (pour tout savoir sur les environs de ce petit village chilien, c’est par ici). Ne manquez pas la Cordillère de Sel avec la Vallée de la Lune et la Vallée de la Mort. Ce phénomène géologique impressionnant, issu de la tectonique des plaques, se situe à deux pas de San Pedro de Atacama. Classées sanctuaires de la nature, ces étendues de sables et de roches vous déploient des paysages incroyables. Partez découvrir le Salar de Talar et ses lagunes magnifiques dont celles de Miscantis et Miñique. Les Geysers du Tatio sont incontestablement le clou du spectacle. Ce sont plus de 80 colonnes de vapeur pouvant atteindre une hauteur de 6 mètres qui se réveillent sous vos yeux ! Ne manquez pas non plus le Salar de Atacama et sa lagune Chaxa. Le Salar vous ouvre ses portes au milieu des lagunes aux eaux turquoises d’une pureté incroyable et de ses volcans enneigés. Si vous avez du temps, passez la frontière du côté argentin pour visiter le nord-ouest, en passant par la région de Jujuy et Salta. La Quebrada Humahuaca, les Salinas Grandes et la Quebrada de las Conchas sauront vous charmer.

Salar d’Atacama, désert le plus aride au monde (Chili)

.

5. Cap au Sud : la Patagonie 

Un des incontournables d’Amérique Latine est de toute évidence la Patagonie. Sur cette parcelle de bout du monde, le vent et le froid règnent en maîtres. Au loin, c’est l’étendue de la mer à perte de vue qui défile sous vos yeux. « Le Grand Sud », comme on se plaît à appeler cette région, est le repère de vie d’une faune impressionnante qui foule ce sol stérile et quasiment vierge depuis des siècles. On parle bien sûr d’Ushuaia, rendue célèbre par Nicolas Hulot. Mais c’est avant tout une région à cheval entre le Chili et l’Argentine, qui représente la pointe de l’Amérique du Sud. Ces deux régions sont séparées par la Cordillère des Andes et abritent des paysages tous plus différents les uns que les autres. Montagnes, glaciers, pampas, forêts subpolaires mais aussi îles et archipels, sont au programme d’un séjour incroyable. Envie d’une inspiration croisière en Antarctique ? C’est par ici.

Patagonie chilienne, terre australe des extrêmes

patagonie-chilienne
Parque Nacional Torres del Paine (Chili) – Crédit photo @Flickr

C’est l’une des dernières régions vierges de la planète. Le paysage est beaucoup plus vert que dans la partie argentine ; cette grande étendue sauvage est constituée de forêts denses, de volcans, fjords et glaciers. Le climat y est rude : la région est en effet balayée par des vents glacés et des pluies diluviennes, laissant place à une nature démesurée. La Patagonie chilienne s’étend de Villa O’Higgings à Puerto Montt, où démarre la Carretera Austral, prolongation de la Panaméricaine qui prend naissance en Alaska. Cette route, construite en 1976, traverse la Patagonie chilienne sur près de 1100km de paysages sublimes.

La  Patagonie chilienne c’est aussi le Parc National Torres del Paine, un des plus beaux de la planète. C’est un petit coin de paradis pour tous les passionnés de randonnée et de trekking. La plupart du temps, ce parc est combiné avec El Calafate. C’est une succession de glaciers, rivières, cascades, forêts, lacs et montagnes qui s’étendent sous vos yeux. Torres del Paine est également le lieu idéal pour séjourner dans une estancia et vivre la vie typique d’un gaucho.

.

Côté Argentine, Terre de feu et Ushuaï, la route du bout du monde

La visite de cette région débute par San Carlos de Bariloche et la région des 7 lacs. La ville de Bariloche est la capitale régionale. Avec ses petits chalets en bois en lisière d’une forêt verdoyante, Bariloche est pleine de charme. Elle propose de nombreuses activités de plein air. C’est également une ville gastronomique qui fabrique son propre chocolat et sa propre bière artisanale. Il serait dommage de ne pas en profiter avant de partir sillonner la route des 7 lacs. Dirigez-vous ensuite vers la péninsule Valdés, véritable sanctuaire de la nature. Valdés se trouve aux premières loges pour assister à un safari animal exceptionnel. C’est l’endroit idéal pour observer un défilé d’animaux marins rares et protégés, et être spectateur de scènes inoubliables : manchots, lions et éléphants de mer, dauphins, orques ou encore manchots y ont élu domicile pour votre plus grand plaisir. Les baleines franches australes viennent quant à elle ici pour se reproduire et mettre bas.

baleines-franches-australes
La baleine franche australe est le plus grand mammifère de la planète. Noire avec parfois des taches blanches, elle mesure de 13 à 15 mètres, dont 25% pour la seule tête, pour un poids de 30 à 50 tonnes. Crédit photo @Argentina Excepción

Direction le Sud vers la Patagonie des glaces. Vous arrivez tout d’abord à El Calafate, porte d’entrée pour le Parc National des glaciers et au fameux Perito Moreno où un trekking sur la glace y est proposé. Vous pouvez également vous rendre à El Chaltén, capitale nationale du trekking, et tenter l’ascension du Mont Roy avec ses paysages à couper le souffle. À présent cap vers Ushuaia et « le bout du monde » ! Imprégnez-vous de cette ambiance si particulière et flânez sur les quais de l’Avenida Maípu en observant les bateaux en partance vers l’Antarctique. N’oubliez pas de faire tamponner votre passeport « fin del mundo » et de vous balader dans le Parc National de la Terre de Feu.

.

Politique de protection de l’environnement

Collectif EcogreenL’activité touristique pouvant avoir des effets irréversibles sur la conservation de ces zones naturelles, il est primoridial d’être conscients des équilibres écologiques, et rester sensibles au fait qu’il soit nécessaire de maintenir équilibre entre activités humaines et beauté de la nature. Si vous prévoyez des excursions dans ces zones, portez attention à ce que les bateaux / zodiacs soient en règles avec les normes nationales et internationales pour la protection de l’environnement. 

.

Petit récap des incontournables :

Alors qu’attendez-vous pour réserver votre billet d’avion et partir à la conquête de ce territoire aux milles promesses ?

incontournables-amerique-latine-carte

.

.

Article écrit en collaboration avec l’agence  Argentina Excepción, une agence de voyage installée à Buenos Aires depuis 10 ans. Spécialiste du séjour individuel et sur mesure, elle propose des circuits inédits en Argentine, au Chili, au Pérou et en Bolivie, avec ses agences locales de Santiago et Lima.

2 Replies to “Amérique Latine : les 5 incontournables”

  1. Paz Perez de Alarcón dit : Répondre

    Bonjour, c’est super, ça fait Rêver ! Nous souhaitons faire un périple où le but est d’arriver au bout du monde en combinant avec un peu d’Amazonie (descendre une rivière en chalupa) en vivant la jungle, fauna, fleure…) un peu des Andes (train qui le traverse??) pour visiter en fin la terre du feu, les glaciers et vivre l’expérience d’être au but du monde. Si vous avez des conseils, ils seront bienvenus. Sinon, c est déjà super votre résumé et de conseiller une agence sur place. Merci de nous faire partager tout ça.

    1. Hello !
      Et merci de ton commentaire :)

      Il y a bien un train qui traverse les Andes et il s’agit d’El Tren de la Sierra (j’en parle notamment ici : http://riz-cantonais.net/lima-capitale-gastronomique-damerique-sud-3884) ; ce train est la seconde ligne de chemin de fer la plus haute du monde (après celle qui relie Beijing à Lhassa, capitale du Tibet Autonome) et elle permet de rejoindre Huancayo au départ de Lima, au Pérou.

      Concernant les autres grands points du séjour que tu envisages de réaliser, je pense qu’il te faudra dans tous les cas compter au minimum 1 mois car si tu souhaites relier l’Amazonie à Ushuaia, cela prend du temps et il serait dommage de filer à toute allure sans profiter de toute la beauté des paysages qui s’offriront à toi sur le trajet.

      Si tu as des questions plus spécifiques, n’hésites pas à me les poser ici, j’y répondrai avec grand plaisir dans la mesure du possible !
      Au plaisir de te lire,
      Elise

Laisser un commentaire