Itinéraire de deux semaines aux Philippines

Au moment de partir pour les Philippines, il nous fallait faire un choix : parmi plus de 7 000 îles, disséminées dans les mers les plus chaudes du globe, aux paysages si différents et aux ambiances diamétralement opposées, il n’était pas aisé de s’y retrouver. Notre calendrier nous permettait de disposer de 14 jours pleins sur place, un bon timing pour découvrir les Philippines, un minimum pour en profiter pleinement.

 

Nous voici donc avec la carte des Philippines sous nos yeux, ne sachant où aller. Manille, la capitale, est un peu un passage obligé pour tout voyageur, pour son aéroport international. Nous avons néanmoins vite fait le choix de ne pas l’insérer dans notre itinéraire : embouteillages permanents, population non agréable, certains quartiers dangereux… Bref, nous vous conseillons de n’insérer Manille que comme une étape à votre voyage aux Philippines ou comme lieu de départ pour la découverte du Nord.

 

Présentation rapide des Philippines

On peut résumer la répartition des Philippines comme suivant :

  • l’île de Luzon, avec Manille qui est le point de départ pour les magnifiques rizières en terrasses de Banaue, ces paysages, qui, semble-t’il, seraient à couper le souffle ;
  • les Visayas : cet assortiment d’îles situé au Sud de Luzon, et comprenant notamment les îles de Bohol, Cebu, Leyte et Negros ;
  • Palawan : la belle, l’incontournable des Philippines. Ce petit joyau de terre, de jungle et de plage noyé au beau milieu de la Mer de Sulu. Le point d’atterrissage le plus commun de Palawan est l’aéroport de Puerto Princesa ;
  • Enfin, l’archipel des Mindanao, déconseillé aux touristes en raison de la présence de guérillas intérieures. Mindanao est également la deuxième île par sa superficie et elle abrite le point culminant des Philippines : le Mont Apo, qui culmine à près de 3 000 mètres d’altitude.

 

Philippines map
Carte des régions des Philippines

Quand on arrive aux Philippines, le plus troublant est que nous ne sommes plus totalement en Asie, mais pas non encore dans le Pacifique. Pays a mi-chemin entre deux cultures, il est un mélange unique d’Orient et d’Occident. Les Philippines profitent en effet d’un passé sous influence occidentale (américaine et espagnole, pays qui ont tous deux colonisé l’archipel), tout en étant naturellement influencé par la culture asiatique. Aux Philippines, on prend le temps de vivre, et on le fait bien.

 

Météo et relief

Il fait beau, chaud, beau et chaud : le pays est situé dans la zone tropicale. L’est du pays est régulièrement arrosé, tandis que l’ouest connaît une saison sèche et des pluies de moussons en été. Il y a une moyenne de 30°C.

Quand partir ?

Il y a trois saisons aux Philippines :

  • la saison chaude : de mars à mai
  • la saison des pluies : de juin à novembre
  • la saison froide : de décembre à janvier (la meilleure période : il ne pleut quasiment pas et le climat y est très agréable)

A savoir que la saison des pluies est aussi généralement accompagnée de typhons et de tempêtes tropicales, parfois destructrices.

 

Origine volcanique

Les Philippines font parties de la Ceinture de feu du Pacifique (40 000 km bordent l’océan Pacifique sur lesquels sont alignés près de 500 volcans, ce qui représente 75% des volcans émergé de la planète). Le relief du pays se caractérise donc d’une part par des chaînes montagneuses, et d’autre part, par des fosses marines parmi les plus profondes du monde (jusqu’à 11 000 mètres !). Ces origines volcaniques sont notamment à l’origine de la magnifique Baie de Bacuit, située dans les environs de El Nido, sur l’île de Palawan, et souvent considérée comme la « dernière frontière des Philippines ».

 

Notre itinéraire

C’est à contre coeur que nous avons renoncé au Nord et à ses magnifiques paysages de rizières en terrasse. Après la Birmanie, nous avions besoin d’un peu de chaleur, de réconfort et de plages. Nous avons donc opté pour les Visayas, et la découverte de l’île de Bohol et son annexe, Panglao, ainsi que pour Palawan, un quasi-incontournable de tout voyage aux Philippines.

 

L’île de Bohol et Panglao, 5 jours

Bohol est une île accessible par aéroport : Tagbilaran est la ville principale par laquelle arrivent avions et ferrys. Vous devrez d’abord passer par Manille pour ensuite prendre un vol interne. L’avantage de Bohol est qu’elle est bien placée : située au milieu des Visayas, elle est également proche de Cebu et d’autres îles telle que Siquijor.  Nous avons passé 5 jours sur Bohol, largement suffisant pour voir ce qu’il y avait à voir : l’île abrite les Chocolate Hills et le tarsier, le plus petit mammifère au monde.  La plage de Panglao est très développée pour le tourisme, mais quelques plages sont encore faiblement peuplées de touristes, il n’y a qu’à chercher un peu. Enfin, les rizières et champs à perte de vue de l’intérieur de l’île sont magnifiques. Nous avons aussi profiter de notre séjour sur Bohol pour nager avec des requins baleines.

 

Palawan et l’archipel de Bacuit, 7 jours

Palawan est l’île principale située la plus à l’ouest des Philippines, entre la Mer de Sulu et la mer de Chine méridionale. Certains voyageurs poussent leur séjour jusqu’à l’île de Busuanga et l’île de Coron, au nord de Palawan, zone connue dans le monde de la plongée comme étant l’un des meilleurs spots de plongée sous-marine au monde. Une douzaine d’épaves de navires japonais sont ensevelies sous les flots entre 10 et 45 mètres de profondeurs.

 

Palawan est vraiment la destination des Philippines ; tous les voyageurs que nous avons rencontrés en route nous ont confié se rendre ou revenir de là-bas. Nous avons fait une boucle moins ordinaire que la plupart des touristes qui font Puerto Princesa – Sabang – Port Barton – El Nido (du milieu de l’île au nord) et avons opté pour Puerto Princesa – El Nido – San Vincente (du milieu de l’île au nord, en faisant ensuite un crochet sur le chemin du retour). Un choix que nous ne pouvons que vous recommander ! Nous détaillerons plus en détails notre itinéraire dans les articles pour chaque destination.

 

Bon à savoir :

  • El Nido est une destination fantastique, mais difficile d’accès. On peut y aller directement en avion, mais les prix sont chers car il n’y qu’une compagnie aérienne habilitée à faire les transferts Manille – El Nido et les prix sont excessifs… On peut y accéder sinon en mini-van au départ de Puerto Princesa (c’est le mode de transport le plus habituel pour accéder à cette partie de l’île) et les prix sont en général autour de 700 pesos (14€). Le trajet dure 7 heures
  • Il n’y a pas de distributeurs automatiques sur l’île de Palawan, prévoyez donc de l’argent liquide en fonction du temps que vous prévoyez rester sur place
  • Puerto Princesa n’est pas une ville de grand intérêt : c’est le point de départ et d’arrivée de centaines de touristes. On essayera de vous vendre les rivières souterraines de Sabang, à faire si vous disposez de suffisamment de temps devant nous, sinon privilégiez à tout prix El Nido !
  • Port Barton fait partie des destinations plébiscitées par les guides routard et Lonely Planet, pour son calme apparent et son « island hopping ». Si vous recherchez vraiment du calme, et une plage longue et vierge de touristes, rendez-vous à San Vincente, un petit bout de paradis pour les touristes en mal de tranquillité.

 

8 Replies to “Itinéraire de deux semaines aux Philippines”

  1. […] L' »Island hopping » ce sont des tours en bateau qui vont d’îles en îles. À El Nido, 4 types de tours sont proposés pour explorer l’archipel de Bacuit. Vous ne pourrez pas échapper aux bureaux d’excursion dans la ville et sur la plage. J’ai trouvé les prix 2015 sur riz-cantonais : […]

  2. Hey! I just put a link through your blog from my website: […] You can not escape the excursion offices in the city and on the beach. I found the prices on 2015 riz-cantonais : 1200 PHP for the turn A (24 €) 1300 PHP for the turn B (26 €) 1400 PHP for the turn C (28 […] Thanks for your interesting informations :)

  3. Bonjour,
    Nous serons à Port Barton en décembre …. Nous voulons aller à San Vicente
    Je lis sur les forums qu’on peut loger sur PBarto et faire 1 A/R à san vicente dans la journée !!!
    Est ce possible SVP ?
    Sinon comment y aller ? en van combien de temps ?
    Car si c’est pour courir et ne pas profiter..aucun intérêt !!!
    Est ce qu’il y a des GH à San Vicente ( car 2ème option on peut y dormir et puis partir sur El Nido )
    MERCI pour votre aide

    1. Bonjour Eliane,
      Pour l’A/R au départ de Port Barton jusqu’à San Vicente je vous confirme que c’est le cas. La meilleure des choses serait de vous renseigner directement sur place lors de votre arrivée mais il est fort probable que plusieurs départs aient lieu dans la journée, de préférence le matin, car San Vincente est en fait une destination pour les fameux « Island hopping » au départ de PB. A priori, des départs en van mais aussi en bateau puisque les deux destinations ne sont pas très éloignées l’une de l’autre (30min en bateau). Vous pouvez éventuellement vous renseigner en amont auprès de votre hôtel si vous réservez à l’avance votre hébergement.
      En ce qui concerne les Guesthouses sur SV : oui, il y en a et je ne peux que vous conseiller l’endroit où nous avons séjourné : le Picardal Lodge, un endroit à l’excellent rapport qualité/prix et idéalement placé. Un accueil des plus chaleureux vous y attend !
      J’espère avoir pu vous aider :)
      Excellente préparation de votre itinéraire et surtout bon séjour dans ce magnifique archipel que sont les Philippines!
      Bien à vous,
      Elise

  4. Bonjour Élise
    Tout d abord merci pour ton blog il m’aide beaucoup !
    Quelques questions : si j ai bien compris les étapes de votre voyage sur 15j ont été :

    Arrivée à manille
    Vol ensuite jusqu’à bohol
    Puis 5j sur bohol
    Vol ensuite pour Puerto princesa
    puis 7 jours sur île de Palawan
    Puerto princesa – el Nido – san Vicente-Puerto princesa
    Puis retour en avion sur Manille

    C’est ca ?

    1. Bonjour Jean-Luc,

      Merci pour ton message :)
      Alors oui, je te confirme que ce sont bien les étapes que nous avons fait.
      Une petite précision : pour le vol de Bohol à Puerto Princesa, nous sommes cependant repassés par Manille car c’était le meilleur rapport qualité prix et de mémoire, il n’y avait pas de vol directs pour nous rendre sur Palawan. L’autre solution aurait été de passer par Cebu, île voisine de Bohol.

      En faisant cet itinéraire, nous avons pu à la fois profiter de notre temps sur Bohol et en même temps de Palawan, en poussant jusqu’à la pointe de l’île et El Nido, avec son magnifique archipel.

      Quand pars-tu et pour combien de temps ?
      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas, je me ferai un plaisir de te répondre :)
      Bien à toi,
      Elise

  5. Merci infiniment Elise pour ta réponse ! super
    on part là le 15 avril et retour le 3 mai 2017
    Je pense qu’on fera un détour également sur VICENTE , ca donne très envie!
    Juste une question encore ,
    tous les vols vous les aviez réservé bien à l’avance, ou vous avez fait au fur et a mesure du séjour ?
    Merci pour ton aide

    1. Je t’en prie, si je peux t’aider c’est avec plaisir :)

      Alors pour les vols, on avait effectivement réservé à l’avance, par peur d’une montée des prix en cours de séjour…
      Mais si ça peut te rassurer, les résa n’avaient pas été bookées très en amont non plus, le tout s’est plus ou moins figé dans le mois qui précédait notre départ. Je pense qu’il est tout à fait possible de trouver des prix abordables si ce n’est pas encore réservé de votre côté.

      Concernant les autres transports (bus, navettes, longtail ou autre), tout se fait au jour le jour ou se book la veille.
      Les logements peuvent – eux aussi – se réserver directement sur place, pas d’inquiétudes de ce côté-là.

      Il ne me reste plus qu’à te (vous) souhaiter un superbe séjour aux Philippines et surtout, de revenir la tête emplie de beaux souvenirs !
      Surtout, n’hésites pas à me laisser un petit mot à votre retour, j’apprécie toujours de pouvoir lire vos avis :)
      Et si tu as d’autres questions, je me tiens à ta dispo évidemment

      Au plaisir de te lire,
      Elise

Laisser un commentaire