San Vincente : pourquoi y aller, que faire, où manger, où dormir ?

Après notre séjour fabuleux dans les environs de la magnifique Baie de Bacuit d’El Nido, nous avons eu à faire un choix pour notre dernière étape sur l’île de Palawan.

 

Habituellement, l’itinéraire le plus commun pour les voyageurs qui se rendent sur Palawan est d’atterrir à Puerto Princesa puis de longer la côte est tout du long pour faire des étapes dans les différentes villes que sont :

  • Sabang, connue pour sa vie nocturne et sa rivière souterraine ;
  • Port Barton, zone relativement calme et qui permet un magnifique island hopping ;
  • El Nido, située à la pointe nord de Palawan et qui donne l’accès à la Baie de Bacuit.

 

Il peut être intéressant de s’arrêter également par une autre ville, beaucoup moins connue : San Vincente. Il s’agit en réalité plus d’un village que d’une ville, et celui-ci s’étend de tout son long et borde la plus grande plage de sable fin de Palawan : Long Beach. 14 km de sable blanc, bordés de cocotiers.

 

San Vincente map

 

Quelques mots sur San Vincente

A ce jour, San Vincente n’est pas encore connue de la masse touristique, ni des usuels guides touristiques. Cette tranquillité apparente ne sera à présent que de courte durée. La raison ? Le projet de construction d’un super aéroport, qui a débuté il y a environ 2 ans. Ce projet permettra l’accès à cette petite parcelle de tranquillité de façon beaucoup plus aisée (à ce jour, il s’agit presque d’un itinéraire façon Pékin Express) et permettra aussi l’ouverture au tourisme, ce qui est synonyme de nouvelles opportunités pour le business local. Pour l’instant, San Vincente reste l’endroit idéal si vous recherchez à finir votre séjour sous le signe de la farniente. Peu de personnes connaissent cet endroit, et donc, peu de personnes s’y rendent. C’est surement cet aspect qui attire les quelques voyageurs rencontrés lors de notre étape.

 

Aller à San Vincente, c’est en fait partir à la découverte d’un village encore non-développé (même si l’Office du Tourisme semble déjà très familier sur tous les points d’intérêts environnants) et se laisser aller à la façon de vivre des philippins, c’est-à-dire, très calmement. Après El Nido et ses centaines de touristes, la différence est flagrante une fois les valises posées à SV. C’est le moment d’accourir ici, avant que ce village ne devienne comme tous les autres : débordé et empli de touristes.

 

Coucher de soleil sur le marché de la ville de San Vincente
Coucher de soleil sur le marché de la ville de San Vincente

 

Comment se rendre à San Vincente au départ d’El Nido ?

 

Budget no prise de tête

Au départ d’El Nido, il n’y a pas de route ni de ligne de bus directes. En fait, il y en a une, mais le prix est de 700 pesos par personne (environ 14€), relativement cher pour un tel trajet, et pour un aller simple. Quatre compagnies ont par ailleurs émis à ce jour leur souhait de transport de passagers d’El Nido à San Vincente avec l’arrivée du nouvel aéroport. Pour l’instant, le seul moyen d’atteindre ce petit havre de paix se fait par la route.

 

Budget moyen et roots

Si vous avez, comme nous, un budget moyen, vous pouvez faire le choix de vous rendre à San Vincente par vos propres moyens, en utilisant les liaisons locales. Gardez simplement en tête qu’il vous faudra être patient, très patient, et aussi faire preuve d’un peu de compétences en négociation…

 

Tout d’abord, rendez-vous au terminal de bus d’El Nido (il se situe un peu avant l’entrée de la ville, sur la droite). Là, vous pourrez choisir entre jeepney et bus local. Les prix oscillent entre 110 et 200 pesos. Ensuite, l’horaire : nous vous conseillons de choisir un horaire relativement tôt dans la matinée, aux alentours de 8h.

 

Le lendemain matin, rendez-vous une demie heure avant le départ. Une fois vos sacs entassés à l’arrière du bus sous une dizaine d’autres baluchons, vous voilà partis pour un sacré voyage ! Entre poules qui piaillent, bambins qui pleurent, et chansons religieuses (préparez-vous à Ave Maria en fond sonore pendant 3h), vous aurez la tête pleine à votre arrivée à Junction bus terminal.

 

Junction est une ville située à environ 3 heures d’El Nido et 45km de San Vincente. Si vous êtes chanceux, vous pourrez réussir à monter dans le bus qui fait le relai entre Junction et San Vincente. Si vous le ratez à 1 minute près – comme nous (#-^sksd!!?!) – : à vous de négocier ! A Junction, il y a aura en effet pléthore de bikers qui attendront de vous proposer de faire gentiment le transport jusqu’à votre lieu de prédilection : SV ! Le premier prix sera de 300 pesos (6€) par personne. Un peu cher quand on a payé 1/3 du prix pour un trajet environ 5x plus long.

 

Après 3h d’attente sous une chaleur de plomb, à se toiser du regard car aucun des deux camps ne voulait changer d’avis, on a finalement trouvé un accord :

  • 1 moto
  • 3 personnes
  • et 2 sacs de 12kg pour… 150 pesos (moitié prix finalement).

Essayez de dénicher Julio, un motard barbu qui ne délaisserait ses bottes en cuir, son bonnet et ses lunettes de soleil pour rien au monde, pas même par une chaleur écrasante de 40°C. (Malheureusement, pas de photo à l’appui, mais je vous assure qu’il a vraiment cette dégaine).

 

Quelques repères :

  • 1ère solution : Ligne directe El Nido – San Vicente : 700 pesos 
  • 2ème solution : Bus local El Nido – Junction : 100 pesos (2€) – 3h de route, puis mototaxi Junction – San Vincente : 150 pesos (3€) – une bonne 1/2h et quelques secousses

 

Que faire à San Vincente ?

 

Long Beach

Bien connue pour sa plage sans fin de sable blanc, San Vincente est le havre de paix parfait pour se reposer et apprécier l’environnement incroyable dans lequel vous êtes plongés le temps de quelques jours.

 

Long Beach est pour l’instant encore peu développée : hormis quelques huttes ci-et-là dans la jungle pour vous rappeler que le tourisme cherche à se frayer un chemin… La grande majorité de la plage reste encore déserte. Ce calme apparent cache bien son jeu : la quasi-totalité des parcelles environnantes ont d’ores et déjà été achetées au profit du développement et du boom touristique qui accompagnera naturellement la venue du nouvel aéroport (prévu courant 2017). La quasi totalité de la plage est accessible en scooter ou moto : un chemin de terre et de sable borde les cocotiers. Pour vous y rendre, comptez une vingtaine de minutes de marche du centre ville de SV, sinon quelques minutes à peine de scooter vous séparent de cet endroit incroyable.

 

Island hopping et snorkeling

Vous aimez la plongée en masque et tubas et vous rêvez de trouver une île déserte pour vous y reposer le temps d’une journée ? San Vincente est l’endroit idéal. L’Office du Tourisme du village est déjà paré pour vous proposer des tours d’Island hopping dans les environs et pas n’importe lesquels : il s’agit en effet des mêmes îles que les très fameux tours proposés à Port Barton (situé à environ 30min de bateau) mais à des prix défiants toute concurrence*… Foncez, je vous dis !

*update du 13/09/16 : les tours d’island hopping à Port Barton sont fixés à 750 php/ pers pour 5 spots, comprenant la visite de plusieurs îles et sites de snorkeling. Les repas sont inclus et les tarifs fixés par le Tourism Assistance Center. Pas de suplément pour les lieux visités. Merci à l’un des lecteurs de ce blog pour cette précision :)

Bons à savoir 

  • La ville de Port Barton est située à seulement 30min en bateau de San Vincente. Les tours d’Island hopping sont donc identiques : moins chers qu’à El Nido, moins bondés de touristes, mais toujours aussi beaux !
  • Prix : environ 800 pesos par personne (16€) avec la nourriture. Ajoutez 100 pesos supplémentaires pour le matériel de snorkeling et comptez 50 pesos par île visitée… Finalement, un total d’environ 1 000 pesos par personne, soit approximativement 20€ ;
  • Il est aussi possible de louer un bateau privé pour deux personnes : le prix est déjà établi et il est de 2 400 pesos (48€, moitié moins cher qu’à El Nido). Dans ce cas, vous avez aussi la possibilité de choisir les îles que vous souhaitez visiter, les zones de snorkeling et enfin, l’heure de départ ;
  • Les plus beaux spots semblent être : Exotic Island, German Island, Wide Reef et Aquarium Reef ;
  • Nous sommes restés une après-midi entière sur Coconut Island, une île privée gardée par un philippin et sa famille. Ce dernier nous a fait découvrir la joie de siroter une noix de coco, cueillie sous nos yeux et dont la pulpe a été terminée à la petite cuillère improvisée (une écorce de coco taillée à la machette, rien que ça) ;
  • Les paysages du island hopping de San Vincente / Port Barton sont totalement différents de ceux que l’on peut observer à El Nido : ici, pas de lagons perdus au milieu d’une eau turquoise ni de roches karstiques qui s’élèvent de plusieurs dizaines de mètres de l’eau. Malgré tout, c’est bel et bien une eau transparente qui se livre à vous et l’une des eaux les plus chaudes du globe. Si vous êtes chanceux, vous pourrez mettre apercevoir des tortues et… des raies mantas !

 

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.53.09
Au menu : poissons de la pêche du jour, aubergines grillées, quelques crudités, de la pastèque… Difficile de demander mieux.

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.53.51

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.53.01

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.52.48

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.52.37

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.52.28

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.52.08

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.51.17

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.51.01

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.54.02

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.54.10

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.54.27

Island hopping San Vincente

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.54.43

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.55.02

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.55.13

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.55.32

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.55.38

 

Le marché

Faites donc un tour au marché du coin ! San Vincente dispose d’un marché fabuleux où vous trouverez tout ce dont vous pourrez avoir besoin et bien plus encore. Un exemple ? Un barracuda fraichement péché et un thon pour 80 pesos (1,60€). Un autre exemple ? Du lait de coco réalisé sous vos yeux pour quelques dizaines de pesos. Toujours pas rassasiés ? Fruits, légumes, viandes, herbes aromatiques… pourront encore ravir vos papilles ! Tout est là, et n’attend qu’à être acheté.

 

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.47.00
Tout droit sortis du filet de pêche du bateau !
Capture d’écran 2015-07-01 à 10.46.37
Machine à extraire le lait de coco

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.47.11

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.46.52

 

 

Où manger à San Vincente ?

Maintenant que vous êtes ici, nous ne pouvons que vous pousser à vous rendre au meilleur restaurant du coin : Villanueva’s Canteen. Comme son nom l’indique, cette petite échoppe tient davantage de la cantine que du restaurant en terme de décoration, mais la nourriture qui vous y est servie est d’un tel niveau que vous ne vous ferez pas prier pour y revenir une seconde fois, puis une troisième, un quatrième… pour finalement y passer le reste de votre temps.

 

Villanueva’s Canteen se situe juste en face du marché. Vous ne pourrez pas le rater. Nous y avons rencontré Joy, Violet, et Elisa, trois philippines d’une générosité sans égale et d’une nature très bavarde. Cela tombait bien : nous avions envie de discuter de toutes les merveilles qu’offraient les Philippines.

 

Tous les plats semblent excellents, mais ne ratez surtout pas leurs délicieuses aubergines grillées au lait de coco, gingembre et tomates (« talong nujong » en philippin). Nous n’omettrons pas d’ajouter que les prix défient bien évidemment toute concurrence : pour moins de 300 pesos (6€), vous aurez au menu : un barracuda et un thon en provenance directe du marché, du riz, des aubergines au lait de coco, une glace à la mangue dé-li-cieuse, et deux potoks (petites boules de pain sucrées).

 

Nos charmantes hôtes
Nos charmantes hôtes

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.45.07

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.45.15

 

Où dormir ?

San Vincente ne connaît pas encore l’ampleur d’El Nido en terme de logement et de structures hôtelières. Néanmoins, vous trouverez plusieurs endroits sympas pour séjourner le temps de quelques nuits, et ce, à tout budget.

 

Picardal Lodge

Nous sommes restés deux nuits au Picardal, et si nous avions pu prolonger notre séjour, nous l’aurions fait sans hésiter. Ce petit établissement est tenu par une adorable famille de philippins plus souriants et aimables les uns que les autres. Francis, le propriétaire et chef de famille, vous aidera autant que possible pour que votre séjour se passe au mieux. Conseils sur les environs, itinéraires, bus, bons plans… C’est un amoureux de San Vincente et cela se sent. Précisons au passage que les petits déjeuners y sont excellents !

 

Les chambres, quant à elles, sont simples, mais propres. Elles bénéficient en outre d’une superbe vue sur la baie. Les prix se situent entre 500 pesos (10€) pour une chambre double avec ventilateur et salle de bain (eau froide) et 1 300 pesos (26€) pour une chambre disposant d’un balcon privé et de l’air conditionné. Les meilleures chambres semblent être celles à l’étage supérieur : en effet, une superbe vue s’étale devant vous devant un coucher de soleil magnifique chaque soir.

 

Ce que nous avons particulièrement aimé dans cet hôtel :

  • La connexion internet : le WIFI est rapide et disponible gratuitement à toute heure de la journée, aucune coupure à signaler, chose rare aux Philippines ;
  • La mise à disposition d’ordinateurs : utiles pour vous connecter (publier des articles par exemple) ;
  • La localisation : parfaite ! Juste en face du marché, du terminal de bus, à proximité immédiate de la baie et du port, mais aussi à quelques minutes de marche seulement de Long Beach. L’établissement se situe aussi à deux rues de l’Office du Tourisme et d’un supermarché de proximité ;
  • Le personnel : attachant et touchant à la fois ;
  • Les singes voleurs : attention à ne pas laisser trainer vos bananes sur la terrasse de votre bungalow, vous risqueriez de voir débarquer un macaque.

 

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.45.46
Petit établissement sans prétention, au milieu des palmiers et à 20 secondes à pieds du port
Capture d’écran 2015-07-01 à 10.49.01
Francis, notre hôte qui aura manqué de se casser un bras à scooter pour s’assurer que nous n’avions pas raté notre bus au moment du départ…

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.49.14

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.48.55

 

 

Peace and Love Resort

Beaucoup d’expatriés vous conseilleront de vous rendre au Peace and Love Resort. Selon notre propre expérience, nous vous déconseillerons fortement de choisir cet endroit pour y poser bagages. Pour ne pas entrer dans les détails, nous préférons simplement signaler que d’autres hôtels de gamme supérieure ouvriront très certainement bientôt leurs portes à San Vincente, et qu’un établissement dont les prix des chambres démarrent à 50€ la nuit promet un minimum de qualité, tant au niveau des infrastructures que du personnel. Malheureusement, nous n’avons rencontré ni l’un ni l’autre. Précisons qu’un tel montant par nuitée en Asie équivaut à un hôtel 5* à Paris en période de Nouvel an… Inutile d’en rajouter.

Quelques photos

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.48.01
Boulangerie de rue qui vend des potok… ces délicieuses pâtisseries philippines !!
Capture d’écran 2015-07-01 à 10.47.33
Le supermarché du coin qui voit gros et prévoit les cas de grosses pénuries de jus de fraise ou d’ananas…
Capture d’écran 2015-07-01 à 10.47.22
… et on se croirait presque aux US avec leurs préparations de pancake version XXXL families

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.47.52

Capture d’écran 2015-07-01 à 10.46.08

Bus local… nous voilà repartis en direction de Puerto Princessa.

5 Replies to “San Vincente : pourquoi y aller, que faire, où manger, où dormir ?”

  1. Encore un très bel article illustré de superbes photos de ce havre de paix encore préservé. En espérant que l’arrivée du nouvel aéroport ne pertubera pas trop la quiétude de ce coin de paradis…

  2. Super !!! On y va fin Novembre ….Votre blog nous a convaicu !!!
    Par contre pourriez vous nous aider pour le retour à PPS ? Comment avez vous fait ? Avec quelles Cies de bus ? Faut il faire SV- Roxas puis Roxas -PPS ?
    Merci pour votre aide car le vol retour manille ne nous attendra pas !!!

    1. Hello Eliane,
      Super, heureuse que les articles aient pu t’aider à te décider pour San Vincente, vous ne regretterez pas !!
      Pour le retour à Puerto Princesa, il y a des navettes qui vous y amènent directement. De mémoire, il faut compter plusieurs heures de bus et débourser quelques pesos mais rien d’extraordinaire. La station de bus se trouve aux côtés du marché et du Villanuevas Canteen et juste en face du Picardol Lodge. Nous étions partis dans la journée il me semble, donc renseignez vous sur place directement ; il doit y avoir plusieurs départs par jour.
      Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas !!
      Je vous souhaite un très beau voyage et surtout, prenez en plein les yeux.
      Au plaisir de lire votre retour d’expérience :)
      Bien à vous,
      Elise

  3. hello
    joli blog, jolis photos

    je tiens à dire que le island hopping sur Port Barton est à 750 php/ pers pour 5 spots comprennant visite de plusieurs îles et sites de snorkeling repas inclus, ce qui est correct; les tarifs sont fixés par le Tourism Assistance center. Pas de suplément pour les lieux visités et pour cause, ils sont à deux pas.

    Picardal étant complet lors de notre passage le 10 mars, nous avons fini au Peace en Love pour 1800php soit 36 euros la chambre; le lendemain une autre chambre, plus simple pour 30 euros. C’est un très bel emplacement mais je te l’accorde, j’ai noté un manque d’ entretien, boiseries rongées par termites, ce qui est dommage.
    Le Sunset beach resort propose des chambres à 55€, glups!

    A mes yeux, la Long beach n’ aura jamais le charme de Port Barton, ni de Nacpan beach qui fut mon coup de coeur cette année, P Barton étant mon coup de coeur de 2014.

    As-tu posé ta serviette sur la plage de Long beach? on dit qu’elle accueille les sandflies….c’est pour cela que peu de gens s’ y allongent.

    J’ ai reconnu German Isl et Capsalay sur les images

    au plaisir de te lire.

    B

    1. Hello,

      Merci beaucoup pour ton commentaire et pour les compliments, c’est vraiment agréable de lire de tels retours :)
      Merci également pour l’update concernant les prix, je rajouterai cette info à l’article pour une mise à jour. N’ayant pas été à Port Barton, je n’avais pas du tout en tête les prix. Peux-tu me dire de quand datent ces tarifs afin que je le précise ?

      Je suis totalement d’accord concernant les prix pratiqués : ils sont tout à fait corrects, compte tenu des lieux visités et aussi de tout le package qu’ils comprennent. J’ai eu un vrai coup de coeur pour l’island shopping de SV, et les tours de PB doivent être globalement similaires, donc tout aussi fabuleux !!

      Le Sunset Beach doit être récent, car quand nous y étions, le seul hôtel « haut-de-gamme » était le Peace&Love, une vraie déception, un service sans nom. Vraiment, je déconseille cet endroit, en dépit d’un emplacement idéal qui aurait pu faire de ce lieu un hôtel tout ce qu’il y a de mieux. Je préfère de loin le confort modeste du Picardal, mais avec toute la gentillesse de cette famille philippine :)

      Je te suis concernant le charme de Nacpan, un coup de coeur partagé ! Une plage d’une beauté à couper le souffle quand tu arrives en scooter par ce chemin de terre rouge, bordé de maisonnettes sur pilotis. J’en parle d’ailleurs dans cet article : http://riz-cantonais.net/nacpan-beach-la-plage-sans-fin-et-sans-touristes-de-el-nido-2122 Long Beach n’aura pas réussi à me faire dorer la pilule sur serviette, la plage étant recouverte d’algues lors de notre séjour, nous avions préféré nous éloigner et visiter les environs à place…

      A te lire, Port Barton me donne bien envie, ce sera pour un prochain voyage ! Merci pour ton partage d’expérience et ton retour :)

      Au plaisir de te lire,
      Bien à toi,
      Elise

Laisser un commentaire