Privatiser un bateau pour un Island hopping à El Nido

Tour privé en bateau pour échapper à la foule

Comme nous l’évoquions dans cet article, victime de son succès, El Nido attire en effet chaque année un nombre incalculable de touristes, plus nombreux à chaque fois. Ayant vécu la délicieuse impression d’être des privilégiés lors de nos précédentes virées en bateau, nous avons longuement cherché un moyen d’éviter la foule en privatisant un bateau.
.
Nous avons trouvé deux organismes qui proposent des tours de plusieurs jours sur les îles des Bacuit, incluant des nuits en campement sur la plage, les repas, mais aussi l’apprentissage de la pêche ; prônant ainsi le partage avec des locaux. C’est ainsi l’occasion de vivre un semblant d’expérience de Robin Crusoé durant 2 nuits et 3 jours, mais tout cela à évidemment un coût, un peu trop élevé pour nous.
.
Finalement, nous avons trouvé notre bonheur par le biais de Alex, un adorable philippin originaire de Manille qui nous aura organisé l’une de nos plus merveilleuses journées. Après négociations, nous avons trouvé un accord : un bateau privé pour deux à 5 000 pesos (100€) incluant la visite et le tour des îles des circuits A et C (les deux plus plébiscités). Afin d’éviter la foule, nous souhaitions un départ matinal (rendez-vous à 6h45). Le prix comprend également la location du matériel de snorkeling, la nourriture et les services d’un guide. À cela nous avons ajouté les frais environnementaux (400 pesos à deux).
.
Alex a réellement tout fait pour que l’ensemble de cette journée soit mémorable, nous demandant quelle nourriture nous préférerions, et prenant en compte la moindre de nos demandes. Un sourire accroché aux lèvres et une réelle envie de faire découvrir les merveilles que cache l’archipel.
 .
Contact : Alexander Rodriguez, adri1211@yahoo.comwww.HelloElnido.com
.

Notre expérience

Le départ se fit le lendemain matin comme prévu. Alex nous cherche à notre hôtel et nous paie le trajet en tuktuk jusqu’à Corong Corong village, le fameux village de pêcheurs. A notre arrivée, des dizaines d’enfants sont déjà éveillés et vifs ; quant aux pêcheurs, ils se préparent à partir en vadrouille.
.
Des aso (chiens) jouent avec des pusa (chats) et les anciens regardent cet engouement matinal avec sagesse. Le soleil n’est pas encore tout à fait levé et c’est progressivement que nous le verrons se dresser au dessus de la mer, encore très calme à cette heure. Nous apprendrons par la suite que ces dizaines de petits sont tous enfants du village et qu’ici plus qu’ailleurs encore, les philippins sont « happy when they have a big family« .
.
Nous faisons la connaissance de Jeremy, un jeune philippin de 23 ans, fan de basketball et des Miami Heat, qui nous accompagnera toute la journée et le lendemain soir encore ( >> découverte du Rhum philippin).
.
Notre boat tour est un mix de différents arrêts que nous avons choisi avec soin : ainsi, nous tenions à découvrir deux des plus beaux endroits de Bacuit, à savoir small lagoon et big lagoon. Passé 9h du matin, ces deux places sont remplies de touristes qui viennent admirer la beauté des parois verticales très à pic et tranchantes, qui entourent les deux espaces et s’enfoncent dans les eaux d’un bleu-vert somptueux. Les falaises sont rocheuses et parsemées d’une végétation atypique.
.

Small lagoon

Partis à 7h du matin, nous serons les premiers privilégiés à entrer dans les lagons, et avons la chance d’en savourer les eaux chaudes et peu profondes durant près d’une heure sans qu’aucun autre touriste ne viennent déranger cette tranquillité exceptionnelle. Quelques kayaks feront leur apparition au bout d’un moment, mais les regards échangés prouvent que tous se rendent compte de la chance de pouvoir profiter d’un tel paysage dans de telles conditions.
.
C’est seulement une petite brèche dans la roche qui permet le passage pour accéder à small lagoon. Une fois cette faille passée, le lagoon s’ouvre sur une crique abritée par les imposantes façades. Le lagoon est divisé en deux :
  • une partie très peu profonde, où le snorkeling permet d’observer des dizaines de bancs de petits poissons
  • et une partie beaucoup plus profonde dont les eaux peuvent aller jusqu’à 27 mètres.

 

Capture d’écran 2015-06-21 à 18.52.39

Capture d’écran 2015-06-21 à 20.04.01

Capture d’écran 2015-06-21 à 20.05.33

Capture d’écran 2015-06-21 à 20.06.34

Capture d’écran 2015-06-21 à 21.21.58

Capture d’écran 2015-06-21 à 18.50.28

Capture d’écran 2015-06-21 à 18.52.17

Capture d’écran 2015-06-21 à 18.49.24

Capture d’écran 2015-06-21 à 18.51.38

 

Les deux endroits sont séparés par un alignement de rochers, qui semble inviter à la pause avant de s’aventurer de l’autre côté. Ici, le masque de snorkeling n’est d’aucune utilité car les eaux sont noires et il n’y aucune visibilité.

 

Capture d’écran 2015-06-21 à 20.08.06

Capture d’écran 2015-06-21 à 20.08.26

 

L’apparition d’un purple fish dont la tête – énorme – dépasse d’entre les rochers immergés, ne sera pas là pour nous rassurer. Rien que la tête semble faire la taille de la notre, des yeux exorbités et une bouche extravagante : voilà le portrait de ce poisson qui peut atteindre plusieurs mètres. Nous finirons par aller dans la partie plus profonde et c’est avec régal que l’on profite encore de ces instants de tranquillité à l’état pur.

.

Capture d’écran 2015-06-21 à 21.24.06

Capture d’écran 2015-06-21 à 21.21.01

Capture d’écran 2015-06-21 à 18.53.03

.

Big lagoon

Les 9h approchant, nous décidons de nous rendre vers le second arrêt : big lagoon. En passant par la brèche, nous apercevons déjà des bateaux au loin qui semblent se diriger naturellement vers l’endroit que nous quittons.

.

Capture d’écran 2015-06-21 à 18.59.34

 

Big lagoon dispose des mêmes eaux cristallines transparentes et limpides que small lagoon, mais pas de snorkeling en vue. Jeremy nous apprendra qu’un requin a pris pour habitude de s’y promener de façon matinale, mais nous aurons beau chercher, pas de trace de l’intéressé ce matin. Nous voilà en route pour secret lagoon.

.

Secret lagoon

Secret lagoon est une cavité dans la roche dont l’accès à marrée haute n’est pas possible car trop dangereux à cause des vagues et des courants. En effet, pour atteindre cet endroit, il faut une fois de plus se glisser entre les parois d’une brèche, visible uniquement par marée basse. Une fois dans l’enceinte de secret lagoon, on observe les façades immenses qui semblent se dresser sur plusieurs dizaines de mètres au dessus de nos têtes. L’eau nous arrive en dessous des genoux. La cavité ne se remplie d’eau qu’avec l’aller et venue incessant des marées, qui inondent alors l’intérieur de la crique.
.
 
Capture d’écran 2015-06-21 à 18.53.57

Matinloc Island

Aux alentours de 11h, nous nous dirigeons vers Matinloc Island, qui nous accueillera pour le repas du midi. Une petite plage de sable blanc, dont la frontière naturelle la plus proche se situe à quelques dizaines de mètres du rivage seulement, et qui prend la forme d’immenses falaises abruptes sur plusieurs dizaines de mètres de haut. Nous sommes seuls sur cette plage, il est 11h30 et l’endroit offre une vue grandiose.
.
Notre pêcheur nous prépare les quelques mets fraichement achetés ce matin avant le départ. Au menu : des poissons, quelques calamars, et des côtes de porcs (« baboy » en philippin) qui seront grillés sur un barbecue de fortune, prenant la forme d’une grille posée entre deux petites pierres. Nous profitons de ce moment agréable, et le repas est vraiment excellent.
 .
Capture d’écran 2015-06-21 à 18.55.23
.

Tapiutan beach

Nous terminerons notre repas par du snorkeling autour de Tapiutan beach, où il est quelques fois possible d’admirer des tortues. Nous n’en verrons aucune, mais une fois de plus, la plage est déserte, et s’ouvre sur un paysage incroyable.
 .
Capture d’écran 2015-06-21 à 18.55.58
.
Capture d’écran 2015-06-21 à 18.55.32
.

Secret beach

Nous éviterons une plage appelée « secret beach », qui n’a de secret que son nom. C’est en principe une des destinations phares de ce tour en bateau, mais des méduses y ont élues domiciles ce jour, et nous devons renoncer à y entrer.
.

Snake Island

A la place, nous prendrons la route pour Snake Island à la place. Snake island ne porte pas ce nom à cause de serpents qui y seraient présents, mais en raison d’un immense banc de sable qui permet de relier à pieds deux îlots et qui serpente entre les deux îles.
.

Le chemin du retour

Capture d’écran 2015-06-21 à 18.53.51
.
Capture d’écran 2015-06-21 à 18.53.40
.
Capture d’écran 2015-06-21 à 18.53.31
Une journée inoubliable…

2 Replies to “Privatiser un bateau pour un Island hopping à El Nido”

  1. Super pour les renseignements bien utiles et les photos, je vais à El Nido en avril avec ma fille.
    Je cherche aussi à éviter la foule, alors je vais me renseigner.

    1. Heureuse de savoir que les recherches seront utiles à d’autres :)
      Profitez bien avec votre fille et au plaisir d’avoir un feedback à votre retour !
      Bon séjour dans ce magnifique archipel que sont les Philippines
      Elise

Laisser un commentaire