Vivre à la limite de trois frontières : Brésil, Argentine, Paraguay

Une zone atypique s’étend à cheval sur le Brésil, l’Argentine et le Paraguay. On l’appelle la zone des « trois frontières ». Les trois villes frontières, que sont Foz do Iguaçu au Brésil, Puerto Iguazù en Argentine et Ciudad del Este au Paraguay, se sont totalement faites à cette situation géographique particulière et leur mode de vie est basé sur une utilisation optimale de cet atout.

.

Que visiter ?

Le tourisme bat son plein dans cette zone atypique du monde et il s’est même fortement développé. En effet, tout est fait pour attirer les touristes et faciliter leur séjour. Les hôtels et tours opérateurs sont rodés. Quelques exemples de lieux à voir et d’activités à faire avant votre départ :

  • Les immanquables chutes d’Iguazù, du côté argentin et brésilien
  • Le parc naturel des oiseaux, situé à côté des chutes
  • Voir un show de danses traditionnelles d’Amérique Latine
  • Goûter aux churrascaria brésiliennes
  • Visiter l’incroyable barrage d’Itaipu
  • Vous rendre aux chutes de Los Saltos del Monday au Paraguay

 

Cultures, peuples et langages

Les peuples sont très différents et bénéficient d’une culture relativement métissée. Les populations sont multi-ethniques, avec des Amérindiens, des Métis, des Européens et des Asiatiques. En raison de ce panachage de cultures, les pays des trois frontières bénéficient d’une grande diversité dans les domaines de l’art, la cuisine, la littérature et la musique. Les Brésiliens sont rayonnants de joie de vivre et très accueillants tandis que les Paraguayens et Argentins sont plus renfermés et prudents…

Au niveau des langues parlées, là encore, les pays dénotent certaines grandes différences. Si au Brésil la langue officielle n’est autre que le portugais, en Argentine il s’agit de l’espagnol et au Paraguay… du langage guarani, qui détient depuis 1992 le statut de langue officielle ! Le guarani est une langue indienne parlée par près de 95% de la population totale paraguayenne. Si je ne doute pas de vos qualités linguistiques en portugais et espagnol, voici quelques phrases essentielles en langage guarani :

  • Chevarea: j’ai faim!
  • Abudge: Merci
  • Djaha djakaru: allons manger!
  • Djaha dyamoko: allons boire!
  • Ay pota petei cerveja huonssava: je veux une bière bien fraîche!
  • Tranquilo’pa: tout va bien

 

Passage des frontières

Les déplacements sont aisés ; il existe une pléthore de transports publics, des bus relient ainsi les trois grandes villes de la triple frontière. Il est également possible de louer une voiture pour plus de liberté. Les prix des taxis sont toutefois un peu élevés, autant au Paraguay qu’au Brésil. Ils sont plus raisonnables en Argentine.

Se rendre au Brésil / au Paraguay

Le passage de la frontière entre le Paraguay et le Brésil est très aisé en termes administratifs. Il suffit d’avoir une entrée dans le pays où vous résidez et vous pouvez circuler librement entre le Brésil (Foz do Iguaçu) et le Paraguay (Ciudad del Este). En termes de trafic, par contre, évitez à tout prix le créneau 16h-20h en semaine. A moins que vous ne souhaitiez vous imprégner de l’ambiance très spéciale de cette zone : un aller-venu incessant de vendeurs de rues vous présentant leurs babioles et encas directement à la fenêtre de votre voiture, qui sera coincée dans les embouteillages durant plusieurs heures (c’est du vécu!). En week-end, préférez une traversée tôt le matin ou le soir vers 20h.

Se rendre en Argentine

Pour vous rendre en Argentine (Puerto Iguazu), il vous faudra faire la sortie du pays, suivie de l’entrée en Argentine et vice-versa au retour. L’Argentine est notamment connue pour y faire la fête ou y déguster un bon cru de Mendoza atour d’un dîner typiquement Argentin.

.

Gastronomie locale

En parlant de bon vin et de spécialités culinaires, n’ayez pas peur de prendre quelques kilos lors de votre séjour. Les gastronomies locales sont très variées et surtout délicieuses. Il y a un choix impressionnant en matière de spécialités culinaires.

Côté Brésil, vous pourrez opter pour une « churrascaria», buffet d’accompagnements à volonté et myriade de viandes cuites au barbecue (clin d’oeil à l’ananas cuit à la cannelle, un dessert délicieux!). Laissez-vous tenter par une traditionnelle et copieuse « feijoada», composée de riz blanc, accompagnée de sa sauce aux haricots noirs, agrémentée de pieds de porc et saucisses, saupoudrée de « farofa» (farine de manioc avec des condiments) côtes de porc et gratons.

Feijoada brésilienne

 

Côté Paraguay,  vous pourrez goûter la « chipa guazu », sorte de pain au fromage et à l’anis ou encore la « sopa paraguaya», galette de maïs et de fromage qui accompagne parfaitement le barbecue. Une des fiertés nationales est la bière locale : « pilsen’i », très bon marché et savoureuse ; l’usine est souvent en rupture de stocks pendant l’été.

Chipa guazu paraguayenne

.

En ce qui concerne l’Argentine, vous ne pourrez éviter la traditionnelle « parilla», un ensemble de viandes et d’abats cuits au barbecue. La bière locale la plus appréciée est la délicieuse « patagonia». Elle se décline en trois saveurs différentes mais toutes aussi riches en sensations : les amateurs de bière comprendront !

Aux trois frontières, deux boissons font pleinement parties de la culture locale. Il s’agit d’un assortiment de plantes locales curatives qui sont bues tout au long de la journée :

  • le « terere » durant l’été, qui se boit froid
  • le « mate » pendant l’hiver, qui se boit chaud.

Je ne pourrais conclure cet article sans faire référence à la caïpirinha… Ce délicieux cocktail brésilien préparé à base de cachaça, de sucre de canne et de citron vert. D’origine paysanne, il est désormais incontournable et très largement consommé dans les restaurants, bars et boîtes de nuit.

Il ne vous reste plus qu’à profiter pleinement de votre séjour dans ces trois pays, tout en prenant le temps de vous imprégner de leurs cultures à la fois si proches et si différenciantes…

Laisser un commentaire