Itinéraire d’une semaine à Saint-Pétersbourg

Saint-Pétersbourg, une ville qui m’attirait depuis toujours. C’est en 2013 que j’ai décidé d’y emmener ma maman pour Noël, afin de la découvrir sous son beau manteau blanc… Et c’est sans hésiter l’un des voyages les plus dépaysants que l’on ai fait. Une ville à l’architecture si particulière et à la météo capricieuse. Je suis tombée sous le charme de ses grandes rues bordées de bâtiments au style impérial, de ses ponts qui épousent à merveille la Neva et de ses églises orthodoxes aux dômes de facettes colorées… Je vous propose un retour sur l’itinéraire d’une semaine que nous avons suivi pour notre première découverte de Saint-Petersbourg !

 

QUEL ITINÉRAIRE POUR UNE SEMAINE À SAINT-PÉTERSBOURG ?

Saint-Petersbourg est une ville pleine de surprises. Nous y étions au mois de février, un mois plutôt froid donc (entre 0° et -10°C) et les activités devaient donc tenir compte de cette météo. Voici un condensé de ce que nous avons fait, le temps d’une petite semaine à Saint-Petersbourg. Entre visite de la ville et incontournables de Saint-Pétersbourg, mais aussi la découverte de la campagne Saint-Péterbourgoise avec les vestiges de palais impériaux, maintenus dans un état quasi-parfaits, qui prouvent la grandeur de l’Empire tsariste de l’époque. C’est avec l’aide d’une agence que j’ai construit progressivement cet itinéraire d’une semaine à Saint-Petersbourg.

 

JOUR 1 : ARRIVÉE À SAINT-PÉTERSBOURG

J’avais arrangé notre arrivée à l’aéroport de Pulkovo avec l’agence Russie Autrement, qui nous attendait donc dans le hall des arrivées. Pour information, je ne peux que vous recommander cette agence, qui réalise des séjours sur-mesure et qui avait été vraiment super à l’époque. J’avais en effet organisé le séjour de sorte à avoir une guide avec nous (de nationalité russe mais parlant un français parfait). Si un retour plus détaillé vous intéresse, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires – coup de coeur 

Où loger à Saint-Petersbourg ? Après avoir réalisé les formalités administratives à la douane (qui, il faut le souligner, prend un certain temps…), nous avons pris le temps de nous installer dans notre appartement. Ce dernier était idéalement situé sur l’avenue Nevsky, centre névralgique de la ville. Je ne peux que vous conseiller de trouver un hôtel ou un logement à proximité de cette avenue. À l’époque, j’avais fait le choix de résider dans un appartement, afin de vivre la vie « typique » russe. Je l’avais d’ailleurs sélectionné dans un large choix de logements proposés par l’agence. Le prix était dans mes moyens de l’époque (où j’étais encore étudiante) : 55 euros la nuit. Un super rapport qualité/prix !

 

JOUR 2 : MUSÉE DE L’ERMITAGE (Государственный Эрмитаж)

Notre premier véritable jour d’itinéraire à Saint-Petersbourg. Et pour débuter en beauté, nous avions prévu la visite d’un musée, mais pas n’importe lequel ! Le musée de l’Ermitage est l’un des trois plus grands musées du monde, mais le plus grand en termes d’objets exposés. Il est réparti dans cinq bâtiments différents. Des dizaines de milliers de pièces y sont exposées, dans environ 1000 salles. Il contient les oeuvres des peintres les plus connus, et c’est surtout une véritable oeuvre dans sa construction. Dorure, marbres, colonnes… la décoration intérieure est tout simplement majestueuse – coup de coeur 

Histoire et origine du musée : c’est par Catherine II que le musée de l’Ermitage fut fondé. C’est elle qui décide, en 1764, d’y abriter différentes collections d’art qu’elle achète des quatre coins de l’Europe. Avant cette date, le lieu est d’abord résidence d’hiver des tsars russes : c’est le Palais d’Hiver. Construit par l’architecte italien Rastrelli 10 ans plus tôt, le style architectural baroque du Palais d’Hiver est typique de ce que l’on rencontre à Saint-Pétersbourg.

On y retrouve notamment les plus belles oeuvres d’art d’Europe : peintures de France, d’Italie, de Flandre. Mais aussi d’Égypte, de la Grèce Antique, du Japon ou de l’Orient ! On estime à plusieurs années le temps nécessaire à un visiteur pour avoir l’ensemble des collections du musées (certains spécialistes parlent de huit ans !).

 

INFOS PRATIQUES

Adresse : Palace Square, 2, St Petersburg, Russie /// Дворцовая набережная, 190000, Санкт-Петербург, Россия

Comment s’y rendre ? Le musée de l’Ermitage se situe en plein coeur du centre historique de Saint-Pétersbourg. L’avenue Nevski, artère principale de la ville, y mène directement.

Horaires 

  • Mardi, jeudi, samedi, dimanche : ouvert de 10:30 à 18:00
  • Mercredi, vendredi : de 10:30 à 21:00
  • Fermé les lundis, ainsi que le premier jour de l’an et le 9 mai (date de la victoire de l’armée soviétique sur l’armée allemande)

Tarifs

700 RUB* (env. 10 euros) : ticket pour le bâtiment principal et les différentes annexes
Pour les enfants et étudiants, l’entrée est gratuite sur présentation de justificatifs

Bon à savoir : le premier jeudi de chaque mois est gratuit pour tout le monde. En revanche, prévoyez une longue file d’attente !

*taux de change janvier 2020, 1 EUR ~ 70 RUB

.

JOUR 3 : VISITE DE SAINT-PETERSBOURG

Nous avons dédié cette troisième journée de notre itinéraire à Saint-Petersbourg à la visite de la ville. C’est accompagnées de notre adorable guide russe que nous l’avons découverte. Au programme : un tour de la ville et de ses principales cathédrales mais aussi promenade sur la Neva, gelée à cette époque de l’année. Nous en avons profité pour faire la découverte des stations de métro russes, considérées comme parmi les plus belles du monde, mais aussi les plus profondes (jusqu’à 84 mètres) ! Je vous recommande d’ailleurs de vous rendre à la station Avtovo, une petite merveille architecturale.

Lieux à ne pas manquer :

  • La perspective Nevski (Nevski Prospekt) Невский проспект, artère principale de la ville  coup de coeur 
  • La cathédrale du Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé Храм Спаса на Крови coup de coeur 
  • La place du Palais (l’Ermitage)
  • Le couvent Smolny, un édifice religieux magnifique, à dominante bleue
  • La cathédrale de Saint-Isaac avec sa coupole

 

UN MOT PARTICULIER SUR LA CATHÉDRALE SAINT-SAUVEUR-SUR-LE-SANG-VERSÉ

Monument emblématique de la ville, c’est l’un des édifices les plus pittoresques de Saint-Petersbourg. Si l’extérieur du bâtiment est déjà à tomber à la renverse, l’intérieur est encore plus impressionnant. Le bâtiment est somptueux ! Il a réussi à garder sa splendeur, guerre après guerre. Et le mieux dans tout ça ? C’est qu’elle est vraiment très facile d’accès car située en plein centre ville, le long du canal Griboïedov et près de la perspective Nevsky.

Mais pourquoi ce nom bizarre ? C’est sans aucun doute le nom d’église le plus long qu’il m’est jamais été donné de lire. En fait, cette église a été construire en 1881, à l’endroit même de l’assassinat du tsar Alexandre II, par des anarchistes. La mort du tsar marque en effet un tournant dans l’histoire de la Russie, puisque les réformes qu’Alexandre II – surnommé « Le Libérateur » – souhaitait mettre en place ne verront jamais le jour. Ce ne fera qu’empirer l’état du pays et le faire basculer vers la révolution qui aura lieu quelques années plus tard. Littéralement, on se trouve sur le lieu où un sang a été versé : le sang du tsar.

Que voir ? D’extérieur, les formes protubérantes, en forme de bulbes exubérants, sont typiques de l’architecture orthodoxe russe. À l’intérieur, ce sont les sublimes mosaïques, qui ornent les murs du sol au plafond, qui sont saisissants.

 

INFOS PRATIQUES

Adresse : Griboyedov channel embankment, 2А, St Petersburg, Russie, 191186 /// наб. канала Грибоедова, 2Б, Санкт-Петербург

Horaires 

  • Ouvert tous les jours de 10:30 à 17:30, fermé le mercredi
  • Du 1er mai au 30 septembre, la cathédrale est ouverte en nocturne de 18:00 à 22:30

Tarifs : comptez 350 RUB par personne, 200 RUB pour les étudiants (sur présentation de la carte) et 100 RUB pour les moins de 18 ans, retraités et personnes à mobilité réduite. L’entrée est gratuite pour les moins de 7 ans. À savoir : lors des nocturnes sur la période estivale, le prix monte à 400 RUB.

 

JOUR 4 : VISITE DU PALAIS PAVLOVSK (Павловск)

Le palais Pavlosk est beaucoup moins connu que son voisin, le palais de Peterhof (a qui on a donné le surnom de « Versailles Russe »). Ce dernier est notamment connu pour sa ressemblance avec notre château français et son jeu incessant de fontaines qui lui confère un caractère particulier. Notre séjour à Saint-Petersbourg avait lieu en hiver. Naturellement, les fontaines ne fonctionnaient pas à cette période, et c’est ce qui faisait en grande partie le charme de Peterhof. Nous avons donc fait le choix de porter notre dévolu sur la palais Pavlosk, situé un peu plus dans la campagne de Saint-Petersbourg. Ce palais est notamment le choix numéro 1 des visiteurs en période automnale, lorsqu’il se pare de couleurs magnifiques. Le parc du palais dégage alors une atmosphère et ambiance bien particulières. Son accès un peu plus difficile, en fait un palais relativement à l’abri des grandes foules touristiques. Son intérieur, quant à lui, est grandiose.

Construction du palais : c’est la Grande Catherine de Russie, l’impératrice Catherine II, qui demanda la construction du palais pour son unique fils, Paul I. Accompagné de son épouse, Paul I partira à la recherche de tableaux, meubles et objets d’art pour orner son futur palais de tsar. Il parcourt l’Europe, et notamment la France pour cela.

INFOS PRATIQUES

Adresse : Sadovaya St., 20, Pavlovsk, St. Petersburg, 196621, Russia  /// Садовая ул., 20, Павловск, Санкт-Петербург, 196621

Horaires : de 10:00 à 18:00

Tarifs : adultes 500 RUB par entrée, étudiants et retraités 200 RUB

Prix : nous avions payé l’excursion, avec guide russe francophone, pour deux à 130 EUR

Comment y aller ? Il est possible de le rejoindre via les transports en commun, pour plus d’infos, c’est par ici

 

 

JOUR 5 : RETOUR EN FRANCE 

Pour conclure, j’espère que cette proposition d’itinéraire à Saint Petersbourg aura pu vous aider à préparer le votre. N’hésitez pas si vous avez la moindre question :)

 

Et vous, quels ont été vos incontournables et coups de coeur de votre séjour en Russie ? 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.