Préparer son itinéraire en Amérique Latine

Vous voilà décidés : vous allez partir en Amérique Latine. Mais face à la diversité des pays américo-latins, et leurs charmes tous plus avenants les uns que les autres, vous voilà perdus. Où aller ? En combien de temps ? Pour quel budget ? Autant de questions que je me suis moi même posé avant de sauter le pas. Cet article a pour but de vous aider dans la préparation de votre itinéraire en Amérique Latine, vamos!

1ère étape : poser les bases de son voyage (lieux, budget)

Par chance, toutes ces questions ont été élucidés assez rapidement. J’avais un endroit de chute (c’est le cas de le dire) : les Chutes d’Iguazu. Un ami y avait élu domicile depuis quelques mois et m’a conviée à le rejoindre durant l’été.

Avoir une connaissance dans un pays peut vous aider à fixer un point de départ à votre itinéraire, qui vous permettra de formater ensuite la suite du voyage. Vous démarrerez ainsi votre itinéraire en douceur et aurez la chance de découvrir la culture latine de façon progressive plutôt que d’être face à un gros choc culturel immédiat.

Si vous n’avez pas nécessairement de connaissance -ou l’envie- de rejoindre quelqu’un sur place, le champ des possibles est large ! Faites alors en fonction de votre budget, en comparant les prix des billets d’avion les moins chers (article qui peut être utile : comment acheter un billet d’avion moins cher) mais aussi en fonction des saisons (article sur préparatifs et to-do list pour un roadtrip) : les pays d’Amérique Centrale ou d’Amérique Latine ne sont en effet pas totalement soumis aux mêmes conditions météos.

South America

 

2ème étape : planifier une durée

Je pense pouvoir m’avancer en disant que 3 semaines reste un minimum pour être en mesure de profiter pleinement de son temps de présence en Amérique Latine. Au départ de la France, comptez en effet une moyenne de 24h de transit -escales comprises- pour un vol au départ de province. 48h qui sont donc à retirer de son temps sur place, ce qui vous laisse 18 jours de visite.

3 semaines, on ne va pas se le cacher, reste assez court… N’imaginez pas faire 5 pays en 3 semaines, ce serait de la pure folie ! Le but n’étant pas de cocher les cases de sa to-do, mais de prendre le temps de vivre au rythme du (des) pays, de le (les) découvrir, de le (les) ressentir. Et puis, il faut bien s’en laisser pour plus tard !

Tous les pays d’Amérique Latine sont une source de dépaysement total et regorgent de lieux incontournables. Les distances sont relativement étendues, ce qui est un critère important à prendre en compte. Il n’est pas rare de se retrouver pendant 10h dans un bus qui vous relie d’une ville à une autre. Assurez-vous donc d’avoir suffisamment de temps devant vous pour profitez pleinement.

 

3eme étape : préparer son itinéraire

Vous avez établi un budget, prévu une durée et vous savez où atterrir. Maintenant, il reste à planifier votre itinéraire et un 4e critère rentre en compte : vos envies.

Pour cela, rien de mieux que de se renseigner et se poser les bonnes questions :

  • Qu’avez-vous envie de découvrir / de voir ? Paysage, culture, architecture, histoire ? Pour le côté historique le Pérou et ses vestiges Inca sauront vous ravir, pour des paysages à couper le souffle le Mexique, le Brésil, et l’Argentine sauront vous accueillir…
  • Y’a-t’il des événements auxquels vous avez particulièrement envie de participer ? Le carnaval à Rio ou plutôt celui de São Paulo, la dia de la Raza célébré en Uruguay, au Costa Rica, au Venezuela… ?
  • Prendre en compte le climat (météo) mais aussi politique, et religieux avant de partir : un tour sur le site du gouvernement vous permettra d’y voir plus clair.
  • Prendre le temps de se renseigner : via les guides papiers (Routard, Lonely) mais aussi forums et blogs de voyages… de précieux conseils et indications pour orienter aux mieux vos envies grâce aux expériences de précédents voyageurs. N’hésitez pas à poser des questions et les contacter : la plupart des détenteurs de blogs se feront un plaisir d’essayer de vous aiguiller.
  • Enfin, privilégier les rapprochements géographiques afin de gagner du temps dans les déplacements. Il serait par exemple chronophage d’entreprendre un séjour au Mexique et de vouloir le poursuivre en Uruguay.

 

Pour information :
Pays d’Amérique Centrale :
Belize, Costa Rica, Guatemala, Honduras, Mexique, Nicaragua, Panama, El Salvador
Pays d’Amérique du Sud :
Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Equateur, Paraguay, Uruguay, Venezuela
Source : ONU

 

Choses à savoir avant le départ :

  • Langue et communication : l’espagnol parlé en Espagne est parfaitement compris en Amérique Latine ; cependant il existe de nombreux termes qui sont propices à certaines pays ou certaines régions et dont l’utilisation facilite la communication.
  • Visa et documents obligatoires : aucun visa n’est nécessaire pour un séjour de moins de 3 mois dans la plupart des pays. Il suffit de présenter un passeport valide à la date du retour (pour plus d’informations, un coup d’oeil à la to-do list avant départ en roadtrip)
  • Coût de la vie : le coût de la vie en Amérique Latine est bon marché (approximativement le même coût qu’en Asie, voire moins cher). La Bolivie est le pays le meilleur marché d’Amérique du Sud ; le Pérou est un peu plus cher mais reste très abordable pour les Européens. En revanche les prix des excursions et des sites touristiques les plus prisés sont très elevés (Machu Picchu, Salar d’Uyuni ou excursions en Amazonie principalement). Les vols internes par contre, sont quant à eux hors de prix. Mais ne pas oublier que les distances sont aussi en conséquence. Pour les voyageurs qui préfèrent un mode roots, préférez donc les transports en commun type bus.
  • Déplacements : le meilleur moyen pour se déplacer restent en effet les bus longues distances qui deservent la plupart des destinations. Certains sont très confortables, d’autres un peu moins… Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets ! L’avion peut être pratique pour sauvegarder un peu de temps et rallier les endroits lointains et isolés. Pour les déplacements plus courts, on emprunte les colectivos (nom donné aux transports en commun en Argentine, Chili, Paraguay et Uruguay).
  • Etudiants : il peut être utile de faire une demande de carte internationale d’étudiant (ISIC) : elle permet de bénéficier de tous les avantages dans les domaines du transport, de la culture, de l’hébergement, des lieux touristiques…
  • Quand partir : Décembre, janvier, février sont les mois les plus ensoleillés pour le Pérou. Partout ailleurs, privilégiez l’hiver austral (mai à septembre) : il correspond à la saison sèche en Amazonie ; c’est aussi la saison la plus ensoleillé (mais froide) sur l’Altiplano : il fait donc moins chaud que les mois d’été et au-dessus de 3 000m, la température peut descendre sous les -10°, mais les Andes sont dégagées et lumineuses.
  • Bonus : le lama, malgré sa mauvaise réputation, crache rarement à la tête du premier venu. Il est à l’inverse un animal domestiqué, plutôt nonchalant, qui se laisse facilement approcher.

2 Replies to “Préparer son itinéraire en Amérique Latine”

  1. Il est bien fait cet article. Tu sais tjs aussi bien magner les mots.

    1. Merci :) et venant de ta part, toi qui connais l’Amérique Latine presque sur le bout des doigts maintenant, je prends ça pour un compliment !

Laisser un commentaire