Week-end à Milan : que faire sur 2 jours ?

Milan, quoi de mieux pour une escapade dépaysante, pas trop loin de la France ? Accessible en quelques heures de route depuis la plupart des villes, la capitale de la mode est également très bien desservie par les différentes compagnies aériennes et promet un panaché d’attractions culturelles, gustatives et festives.

 

N’étant jamais allée à Milan il y a de ça encore 2 mois, je m’y suis rendue à deux reprises depuis. C’est une ville qui m’a captivée dès lors que j’y ai mis un pied (et ce n’est pas pour l’amour que je porte aux conducteurs italiens ! Qu’on se le dise, ils sont bargeots). Déjà conquise par l’immanquable Rome, l’irremplaçable Venise ou encore l’envoûtante ville de Naple, je me devais de visiter Milan à son tour. Je vous propose ici mon top 10 de ce que l’on peut faire et voir à Milan, le temps d’un week-end.

 

1. LE DUOMO DE MILAN

Célèbre cathédrale gothique, le Duomo est l’emblême de la ville. Il s’agit sans aucun doute de la visite de cathédrale la plus impressionante que j’ai faite (bon d’accord, celle de Strasbourg est déjà belle… mais le Duomo en jette quand même pas mal !). Plus de 127 antennes se dressent le haut de cette cathédrale, qui aura nécessité près d’un demi-millénaire pour sa construction.

Bon plan : si vous souhaitez visiter l’intérieur du Duomo ainsi que ses terasses (ça vaut vraiment le coup), il vous faudra réserver vos billets à l’avance. Vous pouvez vous procurer les billets ici

Prenez le temps de flâner à l’extérieur sur les toits du Duomo. Le tour du bâtiment est agréable et vous permettra d’admirer à la fois les nombreuses sculptures mais aussi de profiter d’une vue panoramique sur la ville. J’ai personnellement été impressionée par le blanc éclatant de certaines parties des façades du Duomo. Il est superbemement entretenu. L’intérieur est tout aussi somptueux.

Adresse : le Dôme de Milan se situe Piazza del Duomo, qui est en fait le coeur historique de Milan.

Tarifs (entrée + terasse sans ascenseur) :

  • Adultes : 8€
  • Enfants : 4€
  • Gratuit pour les moins de 6 ans

2. GALLERIA VITTORIO EMANUELE II

À deux pas du Duomo, rendez-vous à la galleria Vittorio Emanuele II. Cet endroit fait indéniablemment parti des imanquables lors d’un séjour à Milan. Et pour cause ! C’est une immense galerie située sous une magnifique voûte de verre. Le lieu est ultra esthétique et lumineux et est surnommé le « salon de Milan » avec ses sublimes arcardes et sa coupole.

En plus d’abriter toutes les boutiques de luxe qui font la fierté de la ville et sa renommée, une légende populaire y prend naissance. Elle raconte que la mosaïque d’un taureau, située sur le sol au centre la galerie, porterait chance et exaucerait les voeux de celui qui fera trois tours sur lui-même, un pied posé sur les bijoux de la bête. On n’a pas osé le faire, mais vous m’en direz des nouvelles…

 

3. BOIRE UN VERRE EN ROOFTOP AU TERRAZZA APEROL

Le terrasse Terrazza Aperol est située idéalement en face du Duomo. Pour un petit verre en journée face au plus célèbre Dôme italien, ce lieu sert à la fois des cocktails et des plats. La terrasse est vraiment très joliment décorée avec une vue majestueuse sur le Duomo. En soirée, le lieu accueille parfois des DJs. J’étais suprise des tarifs pratiqués, vraiment pas excessifs par rapport au lieu.

Adresse : Piazza del Duomo, 20122 Milano MI

 

4. GOÛTER LES PANZEROTTI 

Une adresse à ne pas louper, toujours dans les environs du Duomo : chez Luini. Cette petite enseigne sans prétention de prime à bord, et en fait une véritable insitution milanaise. Ici, on y vient pour manger sur le pouce entre midi quelques panzerotti, ces spécialités culinaires italiennes originaires de la région des pouilles (situées dans le talon de la « botte »).

 

Les panzerotti, ce sont en fait des petits chaussons de pâte à pizza farcis à ce que vous voulez. À l’origine, les panzerotti étaient plutôt une nourriture populaire. Ils étaient réalisés à base de tout ce qu’on avait à la maison, notamment du fromage et des tomates. On utilisait alors la pâte restante de la production domestique du pain. C’est comme ça que ces sortes de raviolis géants ont vu le jour et sont désormais retravaillés à toutes les sauces : viande, légumes, salés, sucrés… Il y en a vraiment pour tous les goûts.

On reconnait l’enseigne, non pas grâce à sa devanture, mais en raison de la longue file d’attente de gourmands qui s’étend dans toute la rue. Aucune inquiétude : si la file peut paraître impressionnante, cela va finalement relativement vite. Le service n’est (vraiment) pas des plus aimables, mais au final, on y vient pour grignoter un morceau, pas pour taper la discute avec la serveuse. À déguster dans la rue, car il n’y a pas de table… mais le Duomo étant à deux minutes, on se trouve un endroit sympa pour profiter de la vue tout en dégustant son panzerotto encore chaud.

Adresse : Luini, Via Santa Radegonda 16, 20121 Milan MI

 

5. VISITER LES COULISSES DE LA SCALA

La Scala de Milan, en italien Teatro alla Scala, est un théâtre d’opéra italien datant du XVIIIe siècle. C’est l’un des théâtres d’opéra les plus célèbres du monde. Le style extérieur plutôt sobre cache bien le charme complètement démesuré de l’intérieur. Le théâtre possède un musée, qui abrite une collection de tableaux, costumes, masques, sculptures et différents objets en lien avec l’univers de l’opéra.

Après la visite du musée, il est possible d’accéder aux petites loges qui offrent une vue plongeante sur la scène. Revêtues de velours rouge, on discerne encore le rafinement de ces loges, depuis lesquelles la haute société contemplait autrefois les oeuvres. Aujourd’hui encore, il s’agit des places les plus onéreuses.

Horaires : tous les jours de 9h00 à 17h30

Adresse : Piazza Scala (à 300m du Duomo, 150m de la gallerie Vittorio Emanuele)

Tarifs :

  • Adultes : 7€
  • Etudiants et persones de 65ans+ : 5€
  • Moins de 12 ans : entrée gratuite

 

6. FLÂNER DANS LES RUES DU QUADRILATERO D’ORO

Le Quadrilatero d’Oro est le nom donné à un enchevêtrement de rues situées jusqu’au nord du Duomo, souvent classée comme l’une des rues les plus chères au monde. Entourée par quatre voies principales : la via Monte Napoleone, via Manzoni, via della Spiga et Corso Venezia, il crée ainsi une sorte de rectangle doré. Le quartier accueille les boutiques de toutes les grandes marques. Alors même si on n’a pas forcément le budget, flâner dans les rues reste quelque chose à faire puisque l’on est tout de même dans la capitale de la mode. Et il est vrai que les italiens en ont un sens particulièrement prononcé, du plus excentrique au plus élégant.

 

7. PRENDRE UN APERITIVO DANS LE QUARTIER DE NAVIGLI

En fin de journée, quand le soleil commence à se coucher doucement et que la densitié des voitures milanaises se raréfie, je vous recommande de descendre en direction de Navigli. Le quartier est plein de vie, notamment au niveau du croisement entre viale Gorizia et via Ripa di Porta Ticinese.

Ici, on s’y rend au moment de l’aperitivo (ce moment que les strasbourgeois connaissent bien en bordure des quais). Ici, le concept est assez sympa : on s’y rejoint en soirée, après la journée de détente ou de travail, y déguster un bon Spritz ou un verre de Moscato. Certains bars y offrent même de la nourriture ! Des petits bouts de pizzas blanches, par exemple. On serait presque d’accord de troquer notre Flammekueche alsacienne…

Il s’agit certainement du quartier le plus pittoresque de la ville, avec ses canaux et ses petits bars branchés de part et d’autres du canal. Atmosphère beaucoup plus bohème et artistique, le quartier dégage un charme fou à la tombée de la nuit.

Une idée d’adresse : nous avons découvert un bon restaurant, situé Alzaia Naviglio Grande : Posto di Conversazione

 

8. LES COLONNES DE SAN LORENZO

Les colonnes de San Lorenzo sont situées non loin de Navigli. Vous passerez très certainement devant, à l’aller ou au retour. Les colonnes de San Lorenzo sont des vestiges de l’époque romaine. Aussi bien en journée qu’en soirée, il est un endroit de rencontre populaire où les gens, notamment les plus jeunes, aiment y venir.

 

9. MONTER À BORD D’UN TRAM ORANGE EMBLÉMATIQUE

Les tramways sont l’un des moyens de transports à Milan. La ligne 1 utilise des trams vintages, qui datent de 1928, et se concentre principalement dans le centre historique de Milan.

 

10. TERMINER LA SOIRÉE AU JUST CAVALLÍ

À la fois restaurant, bar et boîte de nuit, le Just Cavallí est un club situé dans le parc Sempione, à côté de Torre Branca, au coeur de la ville. Il se trouve dans un des endroits les plus animés de la ville cosmopolite milanaise. L’endroit dispose d’un restaurant haut-de-gamme situé sous une verrière, entouré d’un grand jardin. À l’étage, c’est le bar qui se transforme en boîte de nuit au moment du digestif. Un peu tape à l’oeil, mais il faut avouer que l’ambiance y est assez dingue.

 

 

Et vous, déjà partis à Milan ? Quel est votre top 10 de Milan ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.