Faire sa demande de visa en Russie

La Russie, ce pays à la fois proche et éloigné, à la mi-chemin de deux mondes : l’Europe et l’Asie. On l’imagine, toujours vêtue d’un manteau blanc qui s’étale au grès des collines de la toundra. On a entendu parlé de son ancienne capitale, Saint-Petersbourg, et de sa capitale actuelle, Moscou. Des villes aux dômes multicolores, aux églises orthodoxes et aux rues pavées. La Russie, c’est aussi un enchevêtrement culturel, entre écrivains renommés et ballets indémodables. Enfin, la Russie, c’est aussi son passé et son Histoire prestigieuse, avec sa lignée de tsars aux destins funestes. Du haut de ses 9 fuseaux horaires, elle veille de tout son long sur l’Eurasie… Un voyage en Russie ne s’improvise pas et il faut notamment passer par la fameuse case « visa ».

 

QUELS VISAS POUR QUELS TYPES DE VOYAGE ?

En fonction de l’objet de l’entrée sur le territoire de la fédération de Russie, il se délivre 7 types de visas. Les deux plus connus sont :

  • Le visa touristique : il se limite à 1 mois et vous coûtera une soixantaine d’euros (35€ auxquels il faut ajouter 26€ de frais de services).
  • Si vous envisagez de rester plus longtemps, alors le visa affaires peut être une solution : il permet de rester sur le territoire jusqu’à 3 mois.

Bon à savoir : les ressortissants Français ont désormais la possibilité de se rendre à Saint-Pétersbourg et dans la région de Leningrad, ainsi que dans la région de Kaliningrad munis d’un visa électronique. Le visa électronique est gratuit et peut être délivré pour des visites touristiques, voyages d’affaires ou projets humanitaires. Pour obtenir un visa électronique, il vous faudra remplir le formulaire disponible sur ce site. Le visa électronique est délivré sous 4 jours. Il permet d’entrer en Russie dans les 30 jours qui suivent, pour une durée maximum de 8 jours.

.

QUELLES INFORMATIONS DONNER ET QUELS DÉLAIS ?

Lorsque vous remplirez le formulaire de demande de visa, il vous faudra précisément indiquer votre date d’entrée. Dans le cadre d’un visa touristique, la date de sortie correspondra à 30 jours pile après la date d’entrée. Mais vous pourrez bien évidemment partir avant cette date hypothétique. Un billet retour est donc nécessaire au moment d’entrer sur le territoire russe pour prouver de votre départ.

Le visa est normalement limité à une simple entrée. Mais il est possible de demander un visa multi-entrées si vous prévoyez, durant votre séjour en Russie, de visiter les pays limitrophes (Chine, Bhoutan, Mongolie,…). Dans ce cas, il faudra bien penser à indiquer les passages ainsi que l’itinéraire envisagé, qu’il faudra alors fournir lors de la demande de visa.

Au niveau des délais, mieux vaut s’y prendre un peu en avance compte tenu de la liste des documents à fournir. Un mois avant votre départ me semble être un bon délai pour réaliser toutes les démarches en toute sérénité. Le délai d’obtention est généralement d’une grosse semaine.

 

QUELS DOCUMENTS FOURNIR POUR FAIRE SON VISA RUSSE ?

  • Passeport valable encore 6 mois après la fin de votre séjour en Russie, avec au moins deux pages se faisant face
  • Une photocopie de votre passeport
  • Le formulaire de demande de visa disponible ici, rempli à l’encre noire, daté et signé
  • Une photo d’identité
  • Une invitation officielle : le fameux « voucher »
  • Une attestation d’assurance voyage (si vous avez une Mastercard Gold ou une Visa Premier, l’assurance de votre carte suffit en général, mais pensez à vous rapprocher de votre banque pour vous en assurer). Dans tous les cas, votre assurance doit être en mesure de couvrir les éventuels frais médicaux et de rapatriement (jusqu’à 30 000 euros). Il vous sera demander de fournir l’attestation originale.

Musée de l’Ermitage, le plus grand musée au monde

 

COMMENT OBTENIR SON VOUCHER / INVITATION TOURISTIQUE ?

On arrive à la partie marrante. Le voucher, c’est le papier qui fait s’arracher les cheveux à bon nombre de futurs touristes qui envisagent de venir en Russie. Mais c’est quoi au juste, le voucher ? C’est tout bête : ce document sert à avoir une sorte de garant sur place, une personne qui « prend la responsabilité » de votre venue sur le territoire russe, juste au cas-où… Mais pas de panique, ce n’est que pour les formalités ! Il vous faudra donc trouver un tiers – agence de voyages, hôtel, parents ou amis de nationalité russe – qui vous invite en Russie. En d’autres termes, que cette entité ou personne confirme votre séjour en Russie dans un but touristique.

.

Pour l’obtenir, deux solutions :

  • Soit vous disposez de certains moyens et vous n’êtes pas à la quête de l’économie du moindre euros. Dans ce cas-là, pas de souci : il vous suffira de vous rapprocher d’une agence qui se chargera de tout organiser pour vous ; le temps de signer le chèque et tout sera en route.
  • Soit, vous faites partie des voyageurs économes, avec l’intime espoir de trouver un moyen de payer moins cher. Du coup, vous passez vos journées à écumer les forums, blogs, sites d’ambassades. C’est normal, j’avais fait pareil. On ne comprend pas tout de suite ce que c’est que ce voucher. Puis finalement, à la fin, vous réaliserez que passer par un hôtel chez qui vous n’irez finalement pas ou essayer de trouver un russe qui vous semble digne de confiance pour vous faire cette lettre d’invitation, c’est quand même compliqué, surtout dans la langue de Gorbatchev. Et finalement, ça vous reviendra au même prix.

Conclusion : je vous fait gagner du temps, autant payer de tout de suite, et passer par une agence. Vous me remercierez plus tard pour le temps dégagé à pouvoir peaufiner votre itinéraire :)

 

Vous l’aurez compris, ce voucher s’obtient donc auprès des agences de demande de visa en France, mais également auprès d’agences locales russes qui peuvent vous aider et sont spécialisées dans ce type de demande. Il est aussi possible de l’obtenir normalement auprès d’un hôtel que vous avez réservé sur le territoire. En général, un coût supplémentaire vous sera aujourd’hui demandé (même si à l’époque certains donné le voucher gratuitement, ils ont rapidement compris l’intérêt de ce fameux papier).

Attention, encore une fois : tous les hôtels ne sont pas en mesure de le faire et certains gonflent les prix ! De plus, il faut être certain que les informations écrites sur ce fameux papier soient tout à fait correctes, notamment les dates exactes comme expliqué plus haut, au risque de voir le refus de votre demande de visa. C’est pour toutes ces raisons que je vous conseille vivement de passer par une agence spécialisée.

En France, l’agence la plus connue à ce jour est Russie Autrement, et c’est par celle-ci que j’étais déjà passée à l’époque. Il s’agit d’un organisme russe francophone qui réalise des séjours sur-mesure, mais qui s’occupe également des invitations touristiques. J’étais à l’époque étudiante, avec un budget somme toute limité. Ils avaient été à mes petits soins et à l’écoute durant tout le processus de choix de l’itinéraire. Ils sont simplement géniaux et je ne peux que vous les recommander. J’en garde un super souvenir, même 8 ans après, c’est dire.

 

À savoir :

  • Si vous voyagez avec des enfants, ils devront avoir leurs propres vouchers
  • Si votre séjour en Russie excède les 13 jours, vous devrez également fournir le programme détaillé de votre séjour. Mais parfois ce n’est pas suffisant et l‘ambassade peut en effet vous demander des justificatifs au moment de traiter votre dossier. Quand vous prenez le Transsibérien par exemple, difficile à fournir… donc espérons que vous y échapperez !

CONSEILS POUR OBTENIR VOTRE VISA 

Mon premier conseil est de bien faire les choses dans l’ordre :

1. Rassembler tous les éléments du dossier
2. Vérifier que tout est en bonne et due forme et qu’aucun document ne manque
3. Déposer sa demande de visa dans le consulat le plus proche de chez vous
4. Obtenir votre visa quelques jours plus tard

 

OÙ FAIRE SA DEMANDE DE VISA ?

Plusieurs consulats en France peuvent vous permettre d’y déposer votre demande de visa : Paris, Marseille, Nice et Strasbourg. Vous pouvez également faire votre demande par courrier. Il faudra alors ajouter 30 euros de frais d’envois de votre passeport.

Il est aussi possible de passer par une agence qui s’occupera de tout le processus. En règle général, le prix ne diffère pas nécessairement énormément et, selon moi, vous vous éviterez bien des contraintes. Nous l’avions fait par nous-même après avoir réceptionné le fameux voucher auprès de l’agence. Mais si l’administratif n’est pas franchement votre fort, quitte à payer 5 euros de plus en frais de gestion… autant ne pas s’embêter !

À savoir : Depuis le 1er avril 2011, toutes les demandes de visa au consulat doivent être remplies à l’ordinateur. Les demandes écrites à la main ne sont plus acceptées au Consulat de la Fédération de Russie. Les formulaires de demande sont disponibles sur le site officiel du consulat.

Pour les Strasbourgeois, voici l’adresse de celui de chez nous : 6, place Sébastien Brant, 67000 Strasbourg, France

 

ET UNE FOIS ARRIVÉS EN RUSSIE ?

Dernière étape importante, et non des moindres : l’enregistrement auprès des autorités locales russes

Cette démarche est en effet obligatoire dans le cas où vous resteriez plus de 7 jours ouvrés dans une même ville de Russie. Si vous logez dans un hôtel ou une auberge, c’est votre établissement qui vous enregistrera automatiquement. Ces derniers sont en effet obligés de le faire lors de chaque arrivée d’un nouveau touriste sur le territoire russe. Généralement, ce service est gratuit, mais il semblerait qu’il soit de plus en plus coutume de régler une somme pour l’administratif réalisé. Si vous logez chez un particulier, ce dernier se doit d’effectuer la démarche pour vous.

Attention, pour les touristes qui changent d’hôtel en cours de route, si votre premier hôtel ne vous a pas enregistré, l’hôtel suivant peut ne pas vouloir vous accueillir. Si vous vous trouvez dans cette situation, il faudra alors recontacter votre premier hôtel afin qu’il vous enregistre auprès des autorités locales. Un touriste non déclaré encourt une peine d’amende de quelques centaines d’euros en cas de contrôle de police. Dans la pratique, les sanctions sont assez rares, mais mieux vaut ne pas tenter le diable.

Afin d’éviter toute situation dérangeante, il est important de toujours conserver sur soi les documents justifiants votre durée de séjour, votre lieu d’hébergement, votre itinéraire etc. Ils vous permettront de pouvoir justifier votre parcours auprès des autorités qui peuvent parfois se montrer très exigeantes.

Palais Pavlosk, dans les environs de Saint-Petersbourg 

 

 

 

J’espère que toutes ces informations vous aideront dans la préparation de votre séjour. N’hésitez pas à me poser des questions si vous en avez et surtout : удачной поездки ! (bon voyage) 

 

 

.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.