Que faire en une journée sur Koh Tao ?

Koh Tao, ce petit morceau de terre au milieu du golfe de la Thaïlande. C’est ici que nous avons décidé de poser nos valises le temps de quelques jours, à environ 70km de la côte, entre Surat Thani et Chumphon. Le nom « Koh Tao » signifie l’île de la Tortue. Certains diront que cela est dû à la forme de l’île ; d’autres que c’est en raison de la présence de tortues venues autrefois s’y reproduire sur les plages. Quoi qu’il en soit, Koh Tao est avant tout appréciée pour son snorkeling, ses plages superbes abritées par des collines en pente abrupte, et son côté relax à côté de ses soeurs jumelles Koh Phanghan et Koh Samui.

 

Koh Tao et ses 300 jours de soleil annuels invitent naturellement à la détente et à la découverte. C’est une petite île dont il est relativement aisé de faire le tour si l’on prévoit d’y rester quelques jours, que ce soit à pied ou à scooter. Attention cependant, les routes sinueuses sont pour la plupart dans un état déplorable, ce qui vaut chaque semaine plusieurs accidents dont les touristes sont les premières victimes.

 

Le côté Est de l’île rassemble majoritairement deux endroits : la plage de Sairee, où se rejoignent les fêtards, et Mae Haad, lieu d’arrivée des ferrys. La côte ouest, quant à elle, rassemble plusieurs plages qui prennent place au milieu de roches abruptes, dans un décor majestueux et encore indompté. Les nombreuses baies que compte l’île ont chacune une spécificité. Que ce soit pour leur paysage ou leur faune aquatique (Koh Tao est réputée pour être l’un des meilleurs spots de snorkelling de Thailande : requins et tortues faisant partis de son écosystème marin), chaque plage gagne à être visitée. Nous avons fait une sélection des plus belles, qui mêlent à la fois endroits de rêve, pause méritée et snorkelling (plongée en masque et tubas).

 

Map Koh Tao

 

Première étape : lever de soleil sur Shark Bay

Pour cette journée, on commence tôt (6-7h) : départ au sud. On y trouve la plage de Thian Og, aussi connue sous le nom de « Shark Bay ». Comme son nom l’indique, cette petite crique de 15 mètres de long est idéale pour y apercevoir des requins. Pas d’affolement, il s’agit de requins à pointes noires, inoffensifs pour l’Homme et en général de taille moyenne.

 

Comme ces animaux sont dans leur milieu naturel, il n’est pas assuré d’en croiser et il faudra vous estimer chanceux si vous tombez nez à nez avec ce gros poisson. Si l’idée de ce tête à tête ne vous emballe pas, la baie reste très agréable pour se reposer, qui plus est aux heures matinales : il ne devrait pas y avoir foule. La petite plage s’ouvre sur une mer bleue turquoise, et on se sent en sécurité avec ses falaises de roche qui s’élèvent sur plusieurs mètres, de part et d’autre de la crique. On y entend le bruit des vagues qui se fracassent sur les rochers saillants. Paysage idéal pour un début de journée fabuleux.

 

Pourquoi pas ne pas en profiter pour y aller admirer le lever du soleil ? Il faudra vous y rendre aux alentours de 6h30 au mois de février. Prévoyez le petit déjeuner au bord de la plage, cela peut être une façon agréable de vous réveiller en douceur, mais exit les déchets qui traînent et qui témoigneront de votre fringale matinale. Remportez avec vous bouteilles et sacs en plastiques et autre pollution visible. On est parés pour la deuxième étape.

 

 

Deuxième étape : Sai Daeng

Pour accéder à cette plage de sable blanc, il vous faudra redescendre la route sur quelques km. Un panneau indique la direction à prendre, à droite.

 

La route pour atteindre ce petit havre de paix est un peu longue mais le paysage qui vous entoure est alors superbe : palmiers de plusieurs mètres et route de terre. Vous devrez vous garer et finir le reste de la descente à pied.

 

Capture d’écran 2015-03-27 à 13.14.51

Capture d’écran 2015-03-27 à 13.21.06

 

Un radeau flotte au milieu de l’eau, à vous de choisir si vous préférez vous éreinter à la nage pour l’atteindre ou si, au contraire, vous choisissez de prendre un café glacé thaïlandais, le chayen. Si la faim vous titille l’estomac, vous pourrez manger directement dans l’établissement et profiter alors d’une vue superbe sur la baie et ses imposantes vagues incessantes.

 

Après cette pause déjeuner, direction un peu plus vers le nord et la baie d’Aow Leuk.

 

 

Troisième étape : la plage d’Aow Leuk, flirt avec le luxe

Décrite comme l’une des plus belles plages de l’ile, Aow Leuk est en fait une baie privatisée. Des bungalows de luxe se fondent dans les rochers qui entourent la baie et un bar sur pilotis de bois surplombe l’étendue de mer. L’endroit est agréable et reposant mais une autre plage doit également retenir votre attention : Tanote.

 

Capture d’écran 2015-03-27 à 13.06.49

Capture d’écran 2015-03-27 à 13.07.01

Capture d’écran 2015-03-27 à 13.07.20

 

Quatrième étape : Tanote beach, entre snorkelling et farniente

Une fois encore, la route qui mène à cette plage est à la fois escarpée et accidentée mais quelques mètres avant d’arriver, vous comprendrez pourquoi nous vous conseillons de vous y rendre : la vue sur l’océan est prenante et magnifique. On entendait d’ici le bruit de l’écume et il nous tardait d’aller rejoindre les flots.

 

Tanote est non seulement une plage bordée de cocotiers, elle est aussi connue pour son excellence en matière de snorkelling.

 

Arrivés sur la plage, vous verrez au loin d’énormes rochers qui surgissent de l’eau et quelques intrépides assis dessus. A vous de décider d’être de la partie ou non, dans tous les cas, la farniente est au programme.

 

Capture d’écran 2015-03-27 à 13.05.35

 

En alternant bain de soleil mérité et exploration des fonds marins, vous pouvez tranquillement profiter de cette baie de sable blanc.

 

Aux alentours de 17h, nous vous conseillons de songer à changer de cadre pour profiter du coucher de soleil. Deux endroits sont particulièrement propices à un moment de détente parfaite.

 

 

Cinquième étape : coucher de soleil à Sai Nuan ou à Mango View Point

De deux choses l’une :

  • soit vous vous sentez d’attaque pour rouler au milieu de la jungle en empruntant des chemins rocailleux et poussiéreux (ça vaut le coup !)
  • soit vous préférez vous reposer et profitez d’une vue agréable sur une petite plage de quelques mètres de long, entre rochers et crabes (ça vaut le coup aussi !).

 

Mango View Point

Si le premier choix vous tente, rendez-vous au Mango View Point Bar, au nord de l’ile. Le chemin de terre pour y accéder est long et accidenté mais le point d’arrivée en vaut clairement la peine : une vue plongeante sur l’ensemble de l’ile, entre quelques bananiers et palmiers. Et en prime, d’excellents souvenirs de galères et d’entraide au milieu de la jungle.

 

Capture d’écran 2015-03-27 à 13.03.35

Capture d’écran 2015-03-27 à 13.24.30

Capture d’écran 2015-03-27 à 13.26.40

Capture d’écran 2015-03-27 à 13.02.08 Capture d’écran 2015-03-27 à 13.03.59

Capture d’écran 2015-03-27 à 13.06.22

 

 

Sai Nuan

La seconde alternative sera de vous rendre à la plage de Sai Nuan, où vous attend une petite crique qui héberge quelques rares bungalows et bars, et qui offre une vue splendide pour le coucher du soleil. Nous vous conseillons le Banana Rocks Bar, construction en bois à flanc de rocher. Il semblerait que Robinson Crusoé en ait été l’architecte…

 

Capture d’écran 2015-03-27 à 13.20.20Capture d’écran 2015-03-27 à 13.15.58

Capture d’écran 2015-03-27 à 13.01.39

Capture d’écran 2015-03-27 à 13.02.27

Capture d’écran 2015-03-27 à 13.02.42

 

 

Laisser un commentaire