Que faire à Hanoï ? Top 10 des activités

Hanoi, capitale bouillonnante, qui enchante touristes et locaux par son dynamisme et sa ferveur, tout autant qu’elle permet de trouver un peu de repos au coin d’une rue, à l’écart de l’agitation du centre-ville. Mais alors, que faire à Hanoi ? Voici une liste de ce que nous avons fait durant nos deux semaines ici, de quoi vous donner quelques idées pour votre passage dans la capitale !

 

  1. Siroter un mojito mangue dans une ancienne résidence coloniale

Lors de notre passage dans la ville de Hanoi, nous avons trouvé refuge dans une jolie ancienne maison coloniale, reconnaissable à sa façade colorée de jaune. Ce petit café sans prétention est situé dans une rue environnante, non loin de la Cathédrale Saint-Joseph, l’un des principaux monuments de Hanoi. Il vous faudra monter quelques marches pour accéder à l’entrée un peu cachée, qui donne sur un petit salon aménagé très cosy et agréable.

 

Mojito mangue

Mangue 2

 

 

  1. Se balader dans les ruelles en deux roues…

… et aux bords des différents lacs. En dehors des heures de pointe, il est agréable de se balader à son rythme en scooter et de s’arrêter quand bon vous semble. Vous pourrez vous éloigner un peu de l’agitation de la vieille ville pour vous diriger en direction du nord de la ville qui abrite une sorte de parc d’attraction vietnamien aux tendances communistes. Amusant à observer, à moins que vous ne vous laissiez tenter par faire l’un ou l’autre manège aux allures de montagnes russes abandonnées.

 

photo 3

Capture d’écran 2014-11-26 à 12.11.43

 

  1. Boire un ca phé sua da sur les bords du lac Hồ Tây

Le ca phé sua, une spécialité locale, et surtout un incontournable. Vous ne pouvez passer à Hanoi sans tester cette fameuse alternative du café. Pour cela, rendez-vous au Coffee Maldives, situé dans le quartier de Tây Ho : 1A, Quang Ba. Le meilleur moment selon nos amis expats : en fin de matinée pour profiter d’un peu de tranquillité ou en fin de journée pour admirer le coucher de soleil sur le lac.

 

Photo lac 2

Photo lac

 

  1. Déguster un Bun Bo

‪On ne vous l’a pas encore dit, mais Hanoi est particulièrement connue et appréciée pour sa gastronomie. Pour les gourmands et friands de bons plats, Hanoi est l’endroit rêvé. A chaque instant, une fourmilière de petits restaurants de rue (street food) vous ouvrent les bras pour vous attirer sur l’une de ces terrasses si particulières : alignement de chaises en plastique format polly pocket ou lego, l’occasion de tester votre souplesse !

 

Adresse : une parmi tant d’autres… rendez-vous au 67 Hang Dieu, dans le quartier de la vieille ville pour déguster l’un des incontournables de la cuisine vietnamienne : le Bun Bo.

 

Le Bun Bo est une soupe à base de vermicelles de soja, de viande de bœuf sauté ou de poulet (Bun Ga) le plus souvent, et accompagnée d’une sauce nuoc mam (préparée à base de poisson). On y ajoute aussi des crudités (carottes, salade…) et quelque fois des morceaux de nems. Délicieux ! Comptez en moyenne 1,5€ par Bun Bo.

 

Photo bun bo

 

  1. Manger des Bánh cuốn

 Il existe de nombreuses adresses sur Hanoi pour déguster des bánh cuốn (prononcez « bane couane »). Il s’agit de viande de porc et de champignons noirs enroulés dans une crêpe extrêmement fine faite à base de farine de riz. Entre nous, on surnommait ça « la peau de fantôme », tellement la pâte est mince. La préparation est difficile à faire car il faut garder la crêpe humide pour pouvoir enrouler la préparation à l’intérieur. Les bánh cuốn ressemblent un peu à des rouleaux de printemps.

 

Bahn cuon

 

  1. Négocier dans le quartier des 36 corporations

Le quartier des 36 corporations et le surnom donné au vieux quartier de Hanoï : Hoan Kiem. C’est le cœur historique de la ville, un quartier marchand vieux de près de 1 000 ans. Les noms des rues sont un rappel des marchandises et des produits qui y étaient vendus à cette époque : ainsi, on trouve la rue de la soie, la rue du sucre, la rue des tissus, la rue des chaussures… Aujourd’hui, très peu de ces ruelles vendent encore les produits éponymes mais cela permet tout de même de replonger un peu dans le passé.

 

Quoi qu’il en soit, l’ambiance doit y être à peu près semblable : une activité marchande débordante et dynamique. Les échoppes, alignées et désorganisées, proposent aux passants des produits de toutes sortes ; les vendeurs, à l’écoute, sont avides de vendre leurs marchandises. On y trouve aussi – comme partout dans Hanoi – des marchands ambulants de fruits et légumes (testez absolument le fruit du Jacquier !). Le tourisme et le développement économique ont amené avec eux l’arrivée de cafés/restaurants et magasins de souvenirs.

 

Certains bâtiments anciens témoignent d’un patrimoine architectural riche. Temples, pagodes mais aussi maisons d’habitations, sont autant de constructions traditionnelles que l’on retrouve au grès de la promenade.

 

  1. Manger des sushis au City View Cafe

On avoue, les sushis n’y sont pas excellents… mais la vue sur le fleuve est vraiment pas mal, surtout de nuit.

Adresse : 1-3-5 Dinh Tien Hoang Street, Hoan Kiem District

 

BCV

 

 

  1. Profiter de pâtisseries françaises au Saint-Honoré

Après deux mois d’expatriation en Chine, pays où le sucre n’existe pas (ou très peu), quel plaisir de rentrer dans cette boulangerie aux façades très inspirées du Paris des années 30. Baguette française, pains au chocolat et croissants, de quoi raviver de bons souvenirs et faire plaisir à nos papilles glycémiques.

Adresse : 5 Xuan Dieu, Tay Ho District

 

 

  1. Manger un Banh My dans les rues de Hanoi

Les Banh My, encore une spécialité d’ici. Il s’agit de sandwich à la viande et aux crudités, un peu l’équivalent du doner kebab européen. Le pain n’est pas exceptionnel mais l’adition des deux est un vrai délice, et puis, même si on n’aime pas, on essaie, parce qu’à Hanoi, tout a la même saveur mais en plus bon encore.

 

On en trouve partout : des vendeurs ambulants avec leur broche de viande dans leur petit véhicule mobile, jusque dans des petits cafés-restaurants à l’atmosphère branchée et contemporaine, comme c’est le cas au Bahn Mee, située près de la Cathédrale St-Joseph. Le personnel vous accueillera avec le sourire.

Adresse : Banh Mee,‪18 Au Trieu Street, Hoan Kiem District (vieux quartier)

 

banh me

 

  10.   Manger un phô en guise de petit déjeuner

Nombreux sont les bouiboui qui proposent des phô : un plat vietnamien pouvant se consommer à tout moment de la journée et réalisé dans un bouillon de bœuf (phô bo) ou bouillon de poulet (phô ga) parfaitement assaisonné, accompagné de nouilles et de viande finement coupée. Un incontournable de la cuisine vietnamienne que vous trouverez à chaque coin de rue et cela, dès l’aube.

 

 

… et un petit 11ème pour la forme :

  11.   Visiter une exposition d’art en buvant son ca phe sua nong

Proche de notre hôtel, dans une ancienne maison de l’époque coloniale, un petit café a élu domicile. La particularité de cet endroit est son exposition de tout un tas d’œuvres, intelligemment disposées de sorte que chaque objet se trouve être mis en avant : tableaux, sculptures, et autres objets insolites y ont élus domicile. On peut au choix, y déguster un café sua, ou un cocktail parmi la longue liste proposée.

 

Expo d'art

1 Commentaire

  1. Bravo pour ce nouveau billet sur le Vietnam, et Hanoi en particulier. Élise tu as trouve l’expression ad hoc pour les petits tabourets installés dans la rue, les polly pocket ou lego c’est bien trouvé ! J’adore.

Laisser un commentaire