La Fête de la Lune, traditions et légendes chinoises

« Fête de la Lune », avouez que c’est un beau titre pour un nouvel article. Mais il est tout à fait normal que vous vous demandiez ce que vient faire là un tel nom. Si vous tapez ces termes sur Wikipedia, vous trouverez comme explication : « La Fête de la Mi-Automne ou Fête de la Lune, également appelé le soir du 15 du 8e mois (八月十五夜 (chinois simplifié : 中秋 ; chinois traditionnel : 中秋節 ; pinyin : Zhōng qiū jié ; au Viêt Nam : Tết Trung Thu ; au Japon : O-tsukimi (お月見, littéralement « la contemplation de la lune »), ou Tsukimi ; en Corée : Chuseok), est célébrée le soir du 15e jour du huitième mois lunaire au 13e jour du neuvième mois, qui est toujours une nuit de pleine lune. »

Bon, on est d’accord : personne n’a rien pigé. Je comprends mieux pourquoi nos profs (depuis le CP) nous défendent d’aller sur ce site pour faire des recherches documentaires. A vrai dire, quand nous avons reçu sur nos téléphones ce lundi 8 septembre des messages de nos différents correspondants chinois (à savoir la fille de notre propriétaire – Jilly – et l’étudiante qui s’occupera de nous durant l’année universitaire – Yadi –), nous souhaitant le « Joyeux jour de la mi-automne » ou encore une « Bonne fête de la lune », nous sommes restés perplexes. Baptiste a immédiatement voulu demander si nous étions effectivement déjà en automne, mais je l’en ai dissuadé.

Toujours est-il que ça nous a laissé songeurs cette histoire de lune. On s’est demandés ce que les chinois avaient bien pu encore inventer et quelque part, c’est aussi notre job de s’intéresser à la culture chinoise maintenant qu’on est en plein dedans. Donc on s’est renseignés… et on vous fait partager ce qu’on a trouvé :

 

LA FÊTE DE LA LUNE, UNE FÊTE TRADITIONNELLE CHINOISE

En fait, le Jour de la Lune ou de Jour de la Mi-Automne est une fête traditionnelle chinoise. Elle est célébrée chaque année à la même période, à savoir le 15e jour du 8e mois lunaire, aux alentours des mois de septembre et d’octobre. Ce jour-là est toujours un soir de pleine lune. La Fête de la lune représente le soir où la pleine lune est la plus ronde et la plus lumineuse de l’année, ce qui symbolise la réunion familiale, l’unité et le rassemblement. C’est pour cette raison que ce jour est aussi appelé « Fête de la Réunion » (ça en fait des noms pour un seul soir dans l’année).

 

CÉLÉBRATION ET LÉGENDE

Beaucoup de légendes sont racontées au sujet de la Lune à l’occasion de cette fête, mais la plus connue reste celle de Chang’e :

Il y a très longtemps, la Terre était entourée de dix soleils, chacun illuminant à son tour la Terre. Mais un jour, les dix soleils sont apparus en même temps, bouillant les mers, desséchant les terres et la végétation. Les gens périssaient. Ce chao fut sauvé par un courageux et habile archer nommé Hou Yin. A l’aide de son arc, il décrocha les neuf soleils, n’en laissant qu’un dans le ciel. Après cet exploit, Hou Yin devint roi. Il commença à boire et à se comporter comme un tyran. Un jour, Hou Yin vola l’élixir de longue vie de la Reine-Mère céleste, espérant ainsi devenir immortel et régner éternellement. Mais son épouse Chang’e but elle-même l’élixir afin de sauver le peuple des lois tyranniques de son mari. Une fois la fiole vidée, Chang’e sentit son corps flotter et s’envola jusqu’à la lune. Hou Yin aimait tant sa femme qu’il ne décocha pas la lune. La légende dit aussi que lors de la nuit de la Fête de la Lune, si on observe attentivement la lune, on peut apercevoir Chang’e dans son palais.

Chang'e

.

COMMENT LES CHINOIS CÉLÈBRENT-ILS CETTE FÊTE ?

A la nuit de la Fête de la Mi-Automne, chaque famille dresserait une table couverte de fruits, de cacahuètes assaisonnées de poudre de cannelle. Au milieu de la table, il y aurait une pyramide de Yuebing (gâteaux de Lune). Chaque membre de la famille y aurait ainsi droit. Dans l’encensoir, un brin de soja représentant le laurier dans la lune serait planté et quand tout est prêt, chaque membre de la famille s’inclinerait face à la lune, afin de rendre hommage à Chang’e restée au palais lunaire. Après la cérémonie, tout le monde se rassemblerait autour de la table et se partageraient les offrandes en bavardant. Puis les vieillards se mettraient à raconter des histoires sur la lune que les enfants, émerveillés, écouteraient attentivement.

 

De ce que nous avons pu voir, les chinois semblent en effet raffoler d’une petite friandise appelée « Yuebing », ce qui signifie « gâteaux de la Lune ». Il s’agit de petits gâteaux généralement fourrés. Le modèle traditionnel contient une pâte sucrée de haricots ou dattes. Les recettes des Yuebing varient d’une région à l’autre en Chine et le choix s’accroît d’année en année. Ils contiennent en général un jaune d’œuf et leur surface est décorée de motifs en relief ou de sinogrammes. A Paris, on peut trouver des gâteaux de la Lune dans certaines pâtisseries, mais à l’approche de la Fête de la Lune, tous les établissements asiatiques en proposent. Nous avons gouté (quelques enseignes en proposaient gratuitement, on a pas refusé !) et verdict : très sucré, mais surtout très bon.

Aux gâteaux de la lune est liée une autre légende : celle de la révolte des Chinois Han contre la dynastie mongole Yuan.

À l’époque, la Chine était gouvernée par les mongoles. Les chinois, mécontents de devoir se soumettre aux lois étrangères, décidèrent d’organiser une rébellion. Les chefs des rebelles – sachant que la Fête de la Lune approchait – ordonnèrent de fabriquer des gâteaux spéciaux, dans lesquels ils placèrent individuellement un message caché avec un plan d’attaque. A la nuit de la Fête de la Lune, les rebelles réussirent leur assaut surprise et renversèrent gouvernement en place. Ainsi naquit la dynastie Ming. Aujourd’hui, on mange des Yuebing lors de la Fête de la Lune pour commémorer cette légende.

Gateau de la Lune
Ça donne envie ?

 

Pour nos futurs expatriés ou touristes en Chine, les prochaines dates de la Fête de la Lune :

2015 : 27 septembre

2016 : 15 septembre

2017 : 4 octobre

2018 : 24 septembre

2019 : 13 septembre

2020 : 1er octobre

 

On vous donne quand même la prononciation du nom de cette fête, histoire que vous puissiez vous la raconter devant collègues, amis ou camarades : 中秋节 (zhong qiu jie).

 

 Source: ici

4 Replies to “La Fête de la Lune, traditions et légendes chinoises”

  1. Très joli et poétique…

  2. C’était super cette histoire sur la fête de la lune et très joliment raconté. On vous souhaite plein de bons moments dans cette nouvelle vie et espérons avoir de vos nouvelles de temps en temps. On vous embrasse tous les deux et pensons bien à vous.

  3. Petite faute sur le pinying de frappe certainement à la fin de l’article. Zhong pas Zhing

    1. Merci pour la remarque, on modifie ça :)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.