Jours 28, 29 : Derniers moments sur Kuala

La fin de notre deuxième et dernière étape avant notre attendue expatriation en Chine.

 

Notre dernier jour sur Kuala Lumpur nous a permis de découvrir un très bon restaurant : Ben’s, situé dans les galeries du KLCC. Nous avons pris plaisir d’y manger des repas européanisés (steak frites et poulet haricots). L’ambiance y est décontractée, le service agréable et les plats délicieux.

 

Dans la journée, nous avons simplement profité une dernière fois des lieux…


Flat

Flat

Flat

Flat

 

… et dit au revoir aux Tours Petronas.

D’ailleurs, aux pieds de ces dernières, deux rencontres sympathiques :

  • une « tribu » d’une dizaine de jeunes indonésiens en tenue traditionnelle 

 

Photo de famille

Photo de famille devant les Tours Petronas

 

 

  • et deux moines bouddhistes dont l’un, de Taïwan. Nous avons immortalisé ces deux moments riches culturellement parlant :

Moines devant Petronas Tower

Selfie moines

Petronas

6 Commentaires

  1. Merveilleux sourires !!

  2. Vos sourires pour dire au revoir à KL sont biens… Après la visite de Penang (et nous avoir donné un cours d’histoire très intéressant), vous nous avez fait salivé avec les devantures colorées et appétissantes. Vous me donnez envie d’aller voir ce pays magnifique !! Comment vivent les gens ? Où travaillent-ils ? Y a-t-il des industries, vous n’en parlez pas !! Les femmes avec leur voile sous une température aussi moite, doit être insupportable. Par ailleurs, c’est pays musulman et vous nous montrez des photos des pagodes et point de moquées ! Et les églises ? Continuez à nous emmener avec vous. Bisous.

    1. Merci Papé pour ce commentaire ! Les gens vivent de deux façons : soit à la manière occidentale (en somme, comme nous autres : restaurants, bars, magasins), soit beaucoup plus chichement (street food : repas dans la rue, habitation modeste). C’est très paradoxal pour un pays oriental d’être à ce point miroir de la consommation occidentale en centre ville, mais lorsque nous nous éloignons un peu, on peut voir la « vraie » vie. Il en est de même pour l’Indonésie, où l’on rencontre alors des populations beaucoup plus modestes mais pas moins accueillantes, bien au contraire ! En ce qui concerne les burkas, cela doit être très difficile en effet puisque nous même en t-shirt étions trempés à peine sortis, mais c’est certainement une très forte volonté de leur part mêlée à une profonde croyance. Les mosquées étaient très présentes en Indonésie, à Lombok par exemple et à Java : on entendait l’Imam faire ses appels à la prière tous les matins très tôt et le soir avec le coucher du soleil. Les mosquées ne sont pas interdites au public mais très peu visitées par les touristes ; nous n’y avons pas été car elles étaient quasiment toutes en construction (une poussée de mosquées près de notre hôtel sur l’île de Lombok : dans chaque village où nous allions, il y en avait une qui était en train d’être bâtie), ce qui explique que nous n’ayons pas de photos de ces lieux religieux. On espère qu’on a répondu à tes questions. On t’embrasse. Elise et Baptiste

  3. Très touchantes vos deux dernières photos… j’aime tout particulièrement.

    1. Merci pour ce petit mot, contente que les articles te plaisent :)

Laisser un commentaire