Jour 7 : Temple de Pura Luhur, Pantai Uluwatu, Padang padang beach

En ce septième jour, nous partons de la guest-house vers les 11h, en direction du temple de Pura Luhur, à Uluwatu, l’un des temples les plus importants de Bali, car dédié aux Dieux de la Mer. Ce temple est notamment réputé pour sa situation géographique exceptionnelle : suspendu au bord d’une falaise accidentée, il permet une vue plongeante sur l’océan et sur des paysages époustouflants. Il est également connu pour ses locataires, une groupe de singes magots dont leurs talents de voleurs ne sont plus à faire.

 

Pour rentrer dans les temples indonésiens, il est coutume de porter un sarong (déf. : pièce de tissu rectangulaire dont on a cousu les deux petits côtés de façon à former un étui cylindrique). Il se porte de manière mixte et peut être noué sur le côté, devant, ou simplement enroulé sur lui-même à la ceinture. Autre point pour les femmes : si elles sont indisposées, elle ne peuvent rentrer dans le temple et doivent attendre sur les marches de ce dernier.

 

Météo chaude, voire étouffante par moment. La chaleur ne rend pas l’ascension des différentes marches du temple aisée. Le temple en lui-même n’a rien d’extraordinaire – mis a part sa situation – ; les singes attirant beaucoup l’attention à eux-seuls. Nous avons d’ailleurs eu l’occasion d’en voir quelques uns se faire des gratouilles…

 

Au même moment, un couple de japonais – qui n’ont pas dû prendre en compte les panneaux d’indications de mise en garde contre les singes tire laines – se font voler leurs lunettes l’un après l’autre. Impossible pour eux de récupérer leurs montures… les singes quant à eux mordent leur butin. Une banane monnayée avec un gardien du temple leur permettra de récupérer leurs lunettes. Nous repartons sur nos gardes.

 

Capture d’écran 2014-08-18 à 19.13.21 Capture d’écran 2014-08-18 à 19.13.41 Capture d’écran 2014-08-18 à 19.13.48

Capture d’écran 2014-08-18 à 19.13.32

Capture d’écran 2014-08-18 à 19.13.56 Capture d’écran 2014-08-18 à 19.14.50 Capture d’écran 2014-08-18 à 19.15.05

 

Nous quittons le temple sous une chaleur de feu et nous dirigeons vers le spot de surf mondialement connu : Uluwatu. Il s’apparente à un petit village pittoresque – Pantai Uluwatu – duquel il faut descendre quelques centaines de marches puis en remonter et en redescendre encore pour enfin apercevoir la mer et ses surfeurs. Les escaliers sont abruptes et permettent d’accéder à une faille dans laquelle les surfeurs s’engouffrent successivement pour accéder à l’océan et ses vagues impressionnantes et agressives.

 

Nous nous arrêtons manger dans un warung construit sur une roche juste au dessus de la mer. Nous pouvons y observer une cinquantaine de ces surfeurs confirmés et talentueux. Pour rentrer dans l’eau à marée haute, il faut s’enfoncer dans un goulet et s’insérer rapidement au risque d’être propulsé contre un rocher. De ce warung, nous assistons impuissants à ce spectacle ponctuel : les uns après les autres, les surfeurs s’essaient à lutter contre la force des vagues. Quelques fois, certains réussissent à dompter l’un de ces rouleaux quant d’autres se font emporter par l’écume dévastateur.

 

Après un bon repas, nous descendons du warung, prêts à repartir quand subitement une vieille dame nous indique un petit trou dans la roche en baragouinant une phrase avec pour seul mot intelligible « beach ». Nous nous enfonçons donc dans l’étroite faille sous la roche, baignant dans un reste d’eau de mer emprisonnée à marée basse, qui nous a permis de rejoindre un petit bout de terre caché et totalement inondé lors des marrées hautes. C’est l’étourdissement général. Nous arrivons sur une crique, presque seuls une nouvelle fois.

 

Des renfoncements de roches desquelles quelques gouttes s’échappent encore, du sable blanc et fin, de la végétation luxuriante et, face à nous, ces vagues qui n’en finissent pas de gronder.

 

Nous ne n’y baignerons pas pour cause : les vagues furent un peu trop puissantes et les rochers un peu trop présents. Magnifique endroit donc, pour surfeurs ou pour les curieux qui en prendront aussi plein les yeux.

 

Uluwatu warung Uluwatu warung Uluwatu warung Uluwatu crique Uluwatu crique

Capture d’écran 2014-08-18 à 20.44.39

Uluwatu beach Uluwatu beach

Elise Uluwatu beach

Uluwatu beach

Capture d’écran 2014-08-18 à 21.26.35

Uluwatu beach

Capture d’écran 2014-08-18 à 21.26.46

Uluwatu beach Uluwatu village

 

 

 

Non loin de Uluwatu : Padang padang beach. Reputée aussi pour son spot de surf et pour s’y baigner, la plage connaît un engouement plus touristique. Elle est sympa, offre une jolie vue et quelques singes squattent les environs dans les fougères et arbres tropicaux.

 

 

One Reply to “Jour 7 : Temple de Pura Luhur, Pantai Uluwatu, Padang padang beach”

  1. Les illustrations ne sont pas toujours nécessaires quand les descriptions sont aussi éloquentes ! J’aimerai y être et voir de mes propres yeux cela dit il faut avoir de bonnes aptitudes physiques me semble t il …!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.