Faire ses courses en Chine

Fraîchement débarqués en Chine, une des premières préoccupations de tout nouvel arrivant est de trouver de quoi remplir placards et réfrigérateur. Ça tombe bien, la Chine regorge de solutions : hypermarchés, supermarchés, petits établissements de quartier ouverts 24H/7J, vendeurs ambulants, marchés de nuits… Mais de là à dire que vous y trouverez votre bonheur du premier coup, rien n’est moins sûr !

 

Le supermarché chinois

 

Vous cherchez des produits de première nécessité ? Le supermarché est votre solution : produits d’entretien, légumes, fruits, nouilles, riz… vous avez le choix des produits. N’hésitez pas à vous faire aider par les nombreux responsables de rayons qui élisent domicile à chaque allée pour vous aider à traduire les sinogrammes chinois (ou munissez-vous d’un dictionnaire franco-chinois, plus efficace !).

 

Pour ce qui est des produits plus spécifiques, à savoir : la viande, le poisson, ou encore le lait, vous n’êtes peut-être pas au meilleur endroit. Il est en effet très difficile de trouver appétissantes ses jolies pattes de porcs :

 

Pieds de porc

 

 

ou encore ses poissons très vifs dans leur aquarium :

 

Poissons morts

Poissons morts

 

Vous vous laisserez néanmoins peut être tenter par l’une ou l’autre tortues vivantes.

En ce qui concerne le lait, attention à la marque que vous prenez. La polémique du lait à la mélanine d’il y a quelques années a laissé des séquelles dans les esprits des chinois qui nous ont eux même déconseillé d’en acheter.

Il existe également en général un rayon de produits importés dans lequel vous trouverez céréales, chocolat (assez cher), pâtes italiennes, sauce tomate et jus de fruits principalement, ce qui permet de nous attacher à quelques repères culinaires.

En général, les prix sont assez bon marché et ne deviennent élevés que lorsque vous choisissez des produits plus recherchés (huile d’olive, plus de 15€ la bouteille par exemple).

 

 

Le Carrefour (en chinois : Jialefu)

Le Jialefu est le nom chinois de notre Carrefour français. Les prix y sont en moyenne plus élevés mais il est en général très apprécié des locaux qui le voient comme une enseigne réputée. Ne vous fiez pas aux apparences : certes, le Jialefu offre une plus large gamme de produits importés (on y trouve du lait Lactel et des bandes de cires froides quasiment introuvables ailleurs), mais l’ajustement culturel y a bien eu lieu : on y trouve les mêmes poissons morts à la surface des aquariums aux vitres floues et les mêmes pieds de porcs déposés comme en trophée sur les étalages. Une nuance avec cette succession d’encornets séchés embaumant l’air des 20 mètres carrés alentours :

 

Viande séchée

 

 

Les vendeurs ambulants et les marchés de rues

Ils sont nombreux, notamment en centre-ville. Ils vendent en général des fruits frais pré-coupés et toutes sortes de petits plats prêts à déguster (brochettes de viande, de poissons et calamars, aliments frits…).
*MAJ juin 2016 : quelques mois avant notre départ, nous avions même réussi à trouver une petite dame qui vendait des brioches de pain de mie, dé-li-cieu-ses (quand on est en manque de sucre, je peux vous dire que ces brioches constituaient un petit déjeuner de laowai de luxe!!).

Des marchés sont aussi présents de façon assez spasmodique : légumes, viande… vous y trouverez de quoi remplir le frigo à condition de baragouiner quelques mots de chinois. La base : « wo yao … » (je voudrais), vous permettra de pointer du doigt ce que vous désirez acheter.

 

Street food

Street food

Street food

Street food

 

 

Les Wowo et assimilés

Ces petits commerçants tiennent des établissements de petite surface : moins de 50 mètres carrés environ. Ils sont pratiques car ouverts nuit et jour (24H/7J), et ce, tous les jours de la semaine. Wowo est une franchise très répandue ici à Chengdu mais d’autres commerçants tiennent de petites échoppes ci et là, vous permettant ainsi d’acheter bouteilles d’eau et autres produits d’utilité courante (plats de pâtes instantanées par exemple). Ces magasins offrent un véritable service de proximité et les prix ne sont pas extravagants.

 

 

Les établissements privés

Nous avons trouvé proche de chez un petit établissement : le Momo. Tenu par une chinoise, la trentaine passée, parlant un anglais relativement bon, qui s’est prise d’amitié pour nous. De nombreuses animations rendent ce petit établissement des plus accueillants (ateliers de fabrication puis dégustation de sushis, mascotte qui se dandine devant la porte de l’établissement, vendeurs à vos petits soins…). Par ailleurs, nous y avons trouvé fruits et légumes bio et la propriétaire nous a demandé ce que nous cherchions comme produits afin qu’elle se renseigne pour les commander.

 

Chez Momo

Momo

Momo

Momo

Momo

Momo

 

Des produits introuvables

Voici une liste non-exhaustive des produits quasi-introuvables :

  • Nutella (à vous les plaisirs de la confiture de framboise)
  • Escalopes de poulet (ils proposent généralement le poulet congelé en entier, pas franchement appétissant)
  • Sirop à diluer
  • Poivrons (on trouve surtout du chou, haricots, épinards)
  • Pain (il faudra se contenter du pain de mie)

3 Replies to “Faire ses courses en Chine”

  1. Ne sais-tu pas que le chocolat est très cher en Chine? Il faut manger un bol de soupe le matin!! As-tu goûté la bonne cuisine chinoise? Bisous.

  2. Ahah je reconnais bien cette galère de recherche de nourriture :p

    Par contre pour les produits introuvables, c’est faux ^^
    Il existe des magasins spécialisés dans lesquels tu as l’impression de faire un retour en Europe en rentrant dedans !
    Il doit en exister plusieurs, mais Ole est plutot pas mal, il y en a un a Chengdu a ce que j’ai cru voir :p

    1. Merci pour ton commentaire Cyril (plus qu’utile) ! On va de ce pas chercher le Olé dont tu parles !! Si il en existe un à Chengdu, il va devenir notre QG…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.