Découverte de Trinidad : top 10 des choses à faire

Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1988, Trinidad est l’un des (si ce n’est « le ») passage(s) obligé(s) lors d’un séjour à Cuba. Considérée comme « la plus belle ville du pays » par de nombreux cubains, la belle endormie est riche d’un passé haut en couleurs, qui se traduit aujourd’hui encore par ses vestiges coloniaux d’époque somptueux. Les plus beaux édifices ont pu être préservés et restaurés ; transformés en musées pour la plupart. Et si la plupart des demeures coloniales tiennent encore debout, c’est parce que leurs habitants ne sont personne d’autre que les descendants historiques des familles richissimes de l’époque. Elles sont en grande majorité ouvertes aux touristes par le biais des casas particulares (chambres chez l’habitant). Le meilleur moyen d’aborder l’Histoire de la ville est donc de séjourner dans l’une d’entre elles…

 

Trinidad se découvre à pied. C’est sans aucun doute le meilleur moyen de s’y perdre et de s’y retrouver. On tombe alors sur des ruelles aux pavés inégaux, lustrés par le temps. Dans cet article, je vous liste les principaux lieux d’intérêt et les bonnes adresses découvertes lors de notre séjour de trois jours dans cette ville colorée.

  • HébergementHostal Mayra, simplement parfait, vous ne ferez pas plus central et authentique avec Mayra et son fils Adriano (hostalmayra@nauta.cu), tous deux plus qu’adorables véritable coup de coeur 
  • Comment se rendre à Trinidad : la ville est très bien desservie en taxis colectivos ou en bus Viazul. Compter entre 4 et 5h au départ de La Havane, entre 6h et 7h au départ de María la Gorda et environ 3h au départ de Playa Larga / Playa Gíron.

 

1. LA PLAZA MAYOR

C’est ici que tout commence. Démarrez votre itinéraire sur la place centrale de la ville. Les palmiers royaux se dressent majestueusement tout autour de ce petit parc qui dégage un charme et une élégance sans précédent. Cette place est le coeur même de la vieille ville de Trinidad. C’est sur cette même place que se situe la casa de la Musicá. En journée, vous pouvez venir y déguster quelques rafraîchissements. Passé 21h et moyennant 1 CUC par personne pour l’entrée, c’est un spectacle à ciel ouvert qui s’offre à vous avec des spectacles mais aussi une piste de danse où salsa et bachata s’enchaînent. Mieux vaut avoir pris quelques cours de danse au préalable si vous ne voulez pas vous sentir complètement ridicule… Quoi qu’il en soit, c’est ici qu’est le coeur historique de la ville.

 

2. LES MARCHÉS DE TRINIDAD

Les marchés de Trinidad ont lieu tous les jours de la semaine, de 9h à 18h, dans les rues situées à proximité de la plaza Mayor. Passage quasiment obligé pour vos souvenirs : bagues de cigares, bibelots à l’effigies du Che, chapeaux de paille (évidemment, je me suis laissée tenter. Vous le verrez d’ailleurs sur plusieurs des photos qui vont suivre). C’est un vrai bonheur que de déambuler devant ces stands d’artisanat où tout à chacun y va de son interpellation.

 

3. PRENDRE LE TEMPS DE SE PERDRE DANS LES RUELLES PAVÉES

Une fois vos achats souvenirs effectués, pourquoi ne pas manger un morceau du côté de La Botija, super pour ses empañadas ? Vous aurez, de surcroît, une super devanture de porte à photographier avec le drapeau cubain à l’arrière du restaurant. Au passage, vous pourrez vous arrêter pour un café post-déjeuner au Café Don Pepe, situé juste au bout de la rue. Et si vous n’êtes pas un grand fan de café, un chocolat chaud ou un thé pourront peut être vous satisfaire. Quoi qu’il en soit, c’est un très joli café situé en plein centre ville dans une ancienne maison coloniale. La nature semble comme y avoir repris ses droits. Lianes, arbres, fougères (et même grenouilles en plastiques) sont de sortie !

Une fois le ventre bien rempli, juste en face du Café Don Pepe, vous serez en plein sur la place du Musée National de la Lutte contre les bandits (Museo de la Lucha contra los Banditos). La grande tour jaune qui s’élève dans le ciel est une ancienne tour du Couvento San Francisco de Asis. Je vous conseille de garder cet endroit pour une visite en toute fin de journée au moment où le soleil ira se coucher… Laissez-vous envoûter par le groupe de musique qui a établi ses quartiers sur cette jolie place. Profitez-en également pour passer devant la petite boutique tenue par Senia Martinez Bauza, dont l’adresse est située au bout de la rue, calle Pirot Guinart 310 entre Ruben Martinez Villena y Fernandó Hernændez Heccheri. Cette jeune cubaine réalise de fines broderies à la main : petits hauts en dentelles, robes… c’est un vrai travail d’orfèvre.

Surtout, ne restez pas uniquement dans le centre ville piéton et allez vous aventurer un peu plus loin dans le village pour y découvrir la « vraie » Trinidad. C’est un moment agréable où vous pouvez flâner et vous laissez aller où bon vous semble. La ville est très photogénique et pour les amateurs de photos, ce sera un véritable régal.

 

 

4. ASSISTER À UN SUPERBE COUCHER DE SOLEIL

Plusieurs endroits pour assister au coucher du soleil. Si vous êtes à Trinidad plusieurs jours, prenez le temps de choisir le ou les endroits où aller :

  • Musée national de la lutte contre les bandits : je vous le disais avant, il s’agit d’un ancien couvent. Situé tout à côté de la plaza Mayor, vous ne pourrez pas le rater. C’est la grande tour jaune que l’on voit un peu de partout. C’est aussi l’inévitable Musée de la révolution, présent dans chaque grande ville du pays. Après avoir fait le tour du patio où vous découvrirez de belles photos d’époque (où le Che est sans nul doute le plus photogénique des barbudos…), il vous faudra monter en haut de cette fameuse tour. C’est sans aucun doute l’une des plus belles vues que vous aurez sur la ville et ses alentours.
  • Un autre endroit sympa pour assister au coucher du soleil : le restaurant Vista Gourmet. Ce restaurant offre une vue sur les toits de Trinidad avec en prime un groupe live (piano et chanteurs). Très appréciable.
  • Dernier endroit que je vous propose de tester : le Paladar El Criollo ! Un joli petit restaurant qui dispose d’une double terrasse (sans hésiter, prenez celle tout au bout, en contre-bas de la première). Le service y est charmant, très aimable et en prime… ils servent de délicieux cancháncharra ! Pour plus d’informations, jetez un coup d’oeil à leur page Tripadvisor

 

5. GOÛTER AU CANCHÁNCHARRA

En parlant du canchánchara… qu’est ce que c’est au juste ? Il n’y a qu’à Trinidad que vous pourrez déguster ce cocktail servi dans de petits bols en terre cuite. ll s’agit d’un cocktail typique de la ville, qui ne se fait qu’ici. J’avais tellement aimé que j’ai essayé d’en trouver à tout prix à La Havane : mission impossible. S’il me fallait une excuse pour retourner à Cuba, il ne faudrait pas chercher plus loin. Ce cocktail – délicieux – à base de citron vert, eau de vie (ou rhum blanc), eau, glace et miel est à la fois doux… et surprenant. Un goût particulier, adoucit par le miel. On le sirote en assistant au coucher du soleil et en écoutant le groupe live qui prend place au Criollo chaque soir.

Le fameux canchánchara de Trinidad : cocktail à base de citron vert, miel et eau de vie

.

6. ALLER À LA CASA DE LA MUSICÀ EN DEBUT DE SOIRÉE

Vous avez le ventre bien rempli ? Ne tardez plus à éliminer toutes ces calories en vous rendant à la casa de la Musicá, le rendez-vous immanquable des soirées cubaines. Moyennant 1 CUC l’entrée, vous voici confortablement installés et prêts à admirer le spectacle. Attention à ce que vos chaises ne dégringolent pas les marches de la casa ! Pour info, ici, pas de cartes sur les tables. Les serveurs les portent directement autour du cou. Pour info #2 : préparez-vous à vous faire inviter à danser la salsa. Et difficile de se dérober. Encore une fois, des cours s’imposent avant votre départ… juste histoire de ne pas être complètement ridicule :)

 

7. TERMINER LA SOIRÉE À L’AYALÁ LAS CUEVAS

Et pour finir en beauté votre jolie journée à Trinidad, pourquoi ne pas vous rendre à l’Ayalá Las Cuevas ? Incroyable mais pourtant vrai : un bar / boîte de nuit dans une grotte. En guise de décoration ? Rien d’autre que de véritables stalagmites. Les locaux et les touristes s’y retrouvent pour danser à un rythme effréné jusqu’au bout de la nuit. Attention, même dans les toilettes vous avez des stalagmites au-dessus de la tête et des lianes qui pendent jusque dans la cuvette (bon d’accord, j’exagère un peu, mais quand même !).

Bref, même si vous n’êtes pas fêtard, le lieu vaut plus que le détour ne serait-ce que pour son côté complètement décalé et hors-du-commun. À savoir que pour y accéder, il faudra marcher un peu en dehors de la ville durant une petite dizaine de minutes. Tout au long du trajet, on remarque que les locaux ont rapidement compris le stratagème : ils sortent directement sur les pavillons de leur maison des planches en bois sur treillis, accessoirisées de lumières néons et de guirlandes lumineuses en vous proposant toutes sortes de rhums et cocktails. Arrivé devant l’entrée de la boîte de nuit, des escaliers en pierre vous invitent à vous enfoncer sous 20 mètres de fond… Une expérience en soi, je vous dis !

 

8. PLAYA ANCÓN

Lendemain matin, direction les plages d’Ancón, situées à une quinzaine de kilomètres de Trinidad. Étendues de sable blanc sont au rendez-vous. Vous pouvez y aller en bus directement au départ du centre ville de Trinidad ou bien louer les services d’un taxi pour la journée.

 

9. CAYO MACHO / CAYO BLANCO

Autre possibilité, une journée farniente sur l’un des cayos proches de Trinidad. « Cayo » est le nom donné à toutes les petites îles cubaines. Deux cayos vous sont ainsi proposés au départ de Trinidad : Cayo Macho et Cayo Blanco. Les deux sont accessibles en catamaran à la journée avec un spot de snorkeling compris dans le tarif (55 CUC par personne) et en prime, une rencontre avec les colonies d’iguanes qui peuplent les deux cayos.

 

10. UN PEU DE NATURE : VALLÉE DE LOS INGENIOS & MASSIF DE L’ESCAMBRAY

Ce sera l’objet d’un second voyage à Trinidad, car nous n’avons malheureusement pas eu le temps de nous aventurer dans la nature environnante de Trinidad, pourtant très riche et variée. La Vallée de Los Ingenios fait partie de la longue liste des endroits à Cuba classés au patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO. Le Massif d’Escambray est, quant à lui, le refuge historique des guérilleros du Che. C’est sur les hauteurs de Trinidad que prend place le magnifique parc naturel de Topes de Collantes. Une vaste forêt perchée à 800 mètres d’altitude qui servi donc de lieu de repli durant la révolution.

 

 

 

Si vous êtes déjà allés à Trinidad, êtes-vous d’accord avec ce top 10 ? Si non, que rajouteriez-vous ? :)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.